7/10Shrink - Shrink

/ Critique - écrit par juro, le 10/10/2005
Notre verdict : 7/10 - Shrink shrank shrunk (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les cigales provençales nous avaient recommandé d'écouter Shrink et son album éponyme axé rock garage et entièrement interprété en anglais. Avec une bonne dose d'énergie brute et un trio rodé à toutes sortes d'influences musicales, cette nouvelle formation nous offre un spectacle plutôt convaincant pour ce qui pourrait être une bonne entrée en matière pleine d'électricité dans l'air. Shrink, un trio autoproduit qui ne rétrécie pas au lavage (attention, blague !).

Les grattes saturent, la batterie s'excite... Oui, Shrink fait un son qui résonne plutôt pas mal à l'oreille. Les morceaux phares The inner part et On your own lancés d'entrée plongent dans une ambiance faite de gros sons et d'un texte minimaliste mais énergétique à souhait, faisant secouer la tête et le corps. Les solos instrumentaux rendent les titres d'autant plus agréables que la durée moyenne excède souvent cinq minutes, le spectacle est assuré à sa juste valeur d'autant plus que la cadence s'accélère sans être tonitruante. Super woman queen et Springtime aux ressemblances aux accents « Hendrixien » prouve les ressources du groupe se trouve aussi dans la blacksploitation et marque une certaine césure avec les morceaux précédents tout en se révélant profondément agréable.

A force d'écouter l'album, d'autres références (à prendre entre pincettes) reviennent fréquemment en tête comme The Smashing Pumpkins sur des titres comme By myself. You don't want me anyway apporte une touche rocailleuse agréable. Malheureusement, tous les titres ne se valent pas et certains manquent un peu de pêche et une certaine répétitivité des titres peut lasser un minimum. Neuf titres pour quarante-deux minutes, autant dire que la partie musicale est mise en valeur au détriment de paroles peu développées... bref, l'essentiel d'un bon album de rock garage. Plein de bonne humeur, cet album éponyme constitue une première prestation plaisante, le groupe se montre à l'aise et suffisamment convaincant techniquement pour faire passer un bon moment.

Le site officiel sympathique mérite un coup d'oeil et surtout les extraits des morceaux donnent un avant goût des performances de Shrink dont le premier album mérite une écoute pleine d'attention !

Shrink - Shrink

01. The inner part
02. On your own
03. Slave
04. Livin' in an ashtray
05. Super woman queen
06. By myself
07. Springtime
08. Happiness
09. You don't want me anyway

A découvrir
Blur - Best of
Blur - Best of
Mickey 3D
Mickey 3D
Nickelback - Silver Side Up
Nickelback - Silver Side Up