8/10Shen (Kool) - Dernier Round

/ Critique - écrit par Toma, le 15/11/2004
Notre verdict : 8/10 - Kool Shen - Dernier Round (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Kool Shen fait son grand retour avec Dernier Round. Certes, il continuait activement de rapper avec son crew IV My people mais sa réapparition en solo représente malgré tout un événement majeur. Peut être y voit-on une renaissance, en quelques sortes, du Suprême NTM qui, arrêtons de fantasmer, ne se reconstituera probablement jamais. Bien plus discret que son partenaire aux dents d'or, Kool Shen a cependant été un élément plus qu'indispensable dans la réussite du groupe de rap français le plus polémiqué.

On retrouve donc le "papy" Kool Shen avec un flow à la fois rapide et posé. Il reprend son micro et repart en guerre contre un hip hop qui semble aujourd'hui s'enliser, en tous cas sur les ondes radios. (« quand j'prends l'mic c'est pour défendre ma musique, c'est ma vie, touche pas à ma musique n'y touche pas enfoiré ».) Et puis surtout il revient sur l'ensemble de sa carrière, sur l'importance de la culture hip hop américaine, sur la rage avec laquelle ils se sont imposés au début des années 90 après s'être lancé dans l'aventure en 1983, cette rage avec laquelle ils ont « enfoncés des portes malgré les merdes de l'époque ». Il est d'ailleurs plus que plaisant de retrouver certaines phrases, certains mots, qui font directement appel aux précédents opus du nique ta mère.

Kool Shen nous livre avec cet album un rap conscient empli d'énergie et surtout un rap avec une vision parfaitement lucide des choses. De l'importance des médias dans la notoriété d'NTM (« On sait tous qu'y a pas que le talent qui compte », Les médias) jusqu'à sa conception plutôt pessimiste du monde d'aujourd'hui (C'est mal barré), Kool Shen nous prouve tout au long de l'album que le hip hop n'est sûrement pas une question d'âge.
L'album oscille donc entre passé et futur, entre nostalgie et évocation du monde de demain.
Certains titres sont d'ailleurs de véritables petites perles comme le single Un ange dans le ciel ou encore l'excellente collaboration d'Oxmo Puccino sur le titre Dernier Round.
Kool Shen n'oublie toutefois pas de se "taper" quelques petits délires comme le montre l'ensemble des interludes ou encore Le retour du Babtou et Two Shouts IV My peoples: des textes pas forcément géniaux, et surtout pas représentatifs du reste de l'album, mais le style reste plutôt plaisant.

En résumé cet album est tout simplement exemplaire et qui donne une jolie claque au hip hop français d'aujourd'hui malgré l'âge du bonhomme. Et puis rappelons que ce disque est en fait un DVD+, c'est-à-dire avec une face DVD et une face CD audio. C'est toujours plus sympa d'avoir quelques vidéos pour le même prix.

A découvrir
Urban Peace
Urban Peace
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Pleymo - Keçkispasse ?
Pleymo - Keçkispasse ?