8/10Shaka Ponk - The geeks and the jerkin' socks

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 21/01/2012
Notre verdict : 8/10 - Jason Biggs français (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 16 réactions

Ami krinaute, nous voilà de retour pour te parler d'un disque sorti il y a plus de 6 mois. Hé oui c'est comme ça sur Krinein, on se moque des conventions et des retards. Surtout quand c'est un aussi bon album que The geeks and the jerkin' socks (au passage, si vous vous posez la question du titre, sachez qu'il tient son origine d'une célèbre scène d'American Pie avec un étudiant, un film porno et
Shaka Ponk au complet !
une chaussette : on vous laisse imaginer la suite). Un titre qui peut s'expliquer par cette « sexualité par procuration » amenée par quelques chansons : on pense ici surtout à Sex ball sur laquelle la féline Samaha laisse libre cours à sa voix puissante et, il faut bien le dire, très sexy, sur des rythmes electro-rock. On pourrait tout aussi bien évoquer I'm picky sorte d'hybride réussi entre du hip-hop à la Puppetmastaz, un gros rock sans concessions et une voix proche de celle de Serj Tankian dans System of a down, mais cependant toujours avec cette atmosphère so sexy. Vous aurez compris sans doute que Shaka Ponk ne se prend pas la tête et puise dans l'univers adolescent, comme sur Let's bang complètement imprégnée par le skate rock type The Offspring. The geeks and the jerkin' socks, écrit pendant la tournée du dernier album Bad porn movie trax, semble avoir été conçu dans l'urgence d'une vie vécue à 100 à l'heure (et donc de préférence sur un skate) : un titre comme Brunette localicious est, tout comme Let's bang, représentatif de ce punk en roue libre, type live fast (et die young?).

Dancing dead

Mais, comme évoqué plus haut, Saka Ponk ne se contente pas de rester dans un carcan punk californien. Dancing dead oublie ainsi le rock des premiers titres pour se laisser aller à un hip-hop plutôt funky idéal pour se chauffer un peu : les
Au complet aussi mais en vert, ça chante tout !
voix de Frah et Samaha se mêlent ici avec un certain bonheur sur un rythme latino/hip-hop entraînant.
Old school rocka propose au contraire un rock vraiment plus heavy, voix aiguës et riffs tueurs en mettent plein la face et font même oublier la présence du rappeur Beat Assaillant. Parmi les chansons les moins rock de l'album, il faut quand même noter My name is stain qui, à la première écoute, n'est pas loin d'être très décevante. C'est en effet au cours du temps qu'elle prend tout son sens et qu'on ne peut que tomber sous le charme de la musique mid-tempo de ce titre qui sonne comme du reggae revu à la sauce electro. Un titre franchement original qui est celui qui se détache le plus du reste de l'album. Enfin, pour terminer cette chronique, comment ne pas évoquer Palabra mi amor, le seul titre chanté en français. Et pas par n'importe qui puisque c'est Bertrand Cantat qui s'y colle. Impossible de dire que l'entendre à nouveau sur disque ne nous a pas fait un petit pincement au cœur. Les premières secondes auraient d'ailleurs pu se trouver dans n'importe quel album de Noir Désir, mais c'est une certaine rage furieuse qui habite la suite du titre. Musique échevleée, hurlements cantatatesques, Samaha ne donnant pas sa part au chien, Palabra mi amor clôt The geeks and the jerkin' socks en beauté.

 

Cher Krinaute, si tu as bien lu toute cette critique, tu auras vite compris que The geeks and the jerkin' socks (quel bonheur que ce titre !) est un album qui puise dans le punk-rock et un poil d'electro et de hip-hop pour faire naître un sentiment d'urgence et qui laisse, de fait, l'auditeur pantelant. On n'ose imaginer à quoi ressemblent les concerts de Shaka Ponk ! Ils seront d'ailleurs sur scène à l'Olympia le 2 et 4 avril (complet malheureusement pour le 4).


Shaka Ponk – The Geeks and the jerkin' Socks

01. Let's bang
02. I'm picky
03. Brunette localicious
04. I'm a lady
05. Sex ball
06. My name is stain
07. Shiza radio
08. Run run run
09. Dancing dead
10. Reset-after-all
11. Old school rocka
12. Palabra mi amo

En vidéo, Palabra mi amor (sur la chaîne Youtube de MisterGOZ, vous pouvez découvrir les autres clips de l'album !)

A découvrir
System of a Down - Toxicity
System of a Down - Toxicity
Maze - Some Noise
Maze - Some Noise
Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child
Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child