10/10September Malevolence - After This Darkness, There’s A Next

/ Critique - écrit par wqw..., le 24/05/2008
Notre verdict : 10/10 - Le Grand frisson ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

En reconnaissant volontiers les influences croisées de Mogwai, Low voire Arcade Fire, leur originalité leur permet d’avancer fièrement dans un monde de clones.

Trois années d’existence, un premier album au nom à rallonge, quelques changements d’effectifs et surtout une bonne dose de concerts en Europe, ont permis à September Malevolence d’acquérir très rapidement une expérience solide et une très bonne réputation dans le milieu du post-rock, voyant un public fidèle et de plus en plus nombreux se déplacer lors de ces concerts.

Pour leur deuxième album, les suédois ont décidé d’écrire de vraies chansons. Pas des couplets-refrains, mais de longues complaintes, délicieusement mélancoliques. Des structures évolutives avec parfois quelques envolées tout en maîtrise. Mais dans cet After This Darkness, There’s A Next, la nouveauté est bien l’omniprésence désormais du chant. Une voix, celle de Martin Lundmark, des chœurs qui donnent à l’ensemble une charge d’émotions supplémentaires.

Mélodies envoûtantes, guitares subtiles et harmonieuses dans un travail de composition qui n’est pas sans rappeler celui des allemands de Notwist, une version sans tension d’Engine Down ou, chez nous, des évolutions sonores de Playdoh et de Purr. Loin des idéologues du genre à initiales (GY!BE, EITS, etc.), mais en reconnaissant volontiers les influences croisées de Mogwai, Low voire Arcade Fire, leur originalité leur permet de s’affirmer aujourd'hui et d’avancer fièrement dans un monde de clones.

Sombre, After This Darkness, There’s A Next montre un nouveau visage, assez radical et crée une véritable attraction. Il est de ces albums que vous écoutez une fois et qui vous hantent pendant des jours et des nuits, des semaines. Intense et beau !


September Malevolence
- After This Darkness, There’s A Next
01. Who watches the watchmen?
02. I shut doors and windows
03. A notion, i can’t shake...
04. ...accidents happen so fast
05. Vile tendencies
06. Moments
07. Brandskär
08. Exxon valdez
09. The descent
10. All lies

A découvrir
M - Le Baptême
M - Le Baptême
Blur - Best of
Blur - Best of
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious