7.5/10Sebmartel - Coitry ?

/ Critique - écrit par juro, le 14/10/2006
Notre verdict : 7.5/10 - Country side (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Accompagnant de sa guitare quelques uns des artistes en vogue du moment (-M-, Camille, Bumcello...) ou des valeurs de la variété française (Enrico Macias, Alain Chamfort, Albin de la Simone...), Sébastien Martel alias Sebmartel s'est appliqué à diversifier son style musical. Véritable touche à tout de la corde, l'angevin aime
autant user de sa guitare sèche que de l'électricité. Pour son second album intitulé Coitry ?, l'interprète choisit de ne pas choisir mais plutôt de couper la poire en deux avec un double CD, une partie folk blues avec Country side et une plus pop rock avec City limits. Et du centre à la périphérie, Seb martèle avec douceur une musicalité détonante.

Se payant le luxe d'inviter quelques amis sortis de nulle part (Fred Poulet ou Piers Faccini pour l'harmonica et d'autres déjà cités), Sebmartel nous montre toutes les facettes d'un artiste s'exprimant avec une simplicité textuelle impressionnante. Un équilibre précaire déroutant, jouissif par instant, singulier à d'autres, une sorte de voyage au pays des merveilles mené par des apparitions subreptices de clochettes, hautbois ou congas. Le triptyque harmonica / guitare / batterie de Country side ne cesse de mettre en avant les titres anglophones, le magnifique et emballant Together en tête de liste. Dans une sorte de souffle se prolongeant (Lune, Motus), les effets en tout genre donnent une poésie supplémentaire aux titres voguant entre un léger blues des campagnes (Roach rag) et une friandise folk (Ma veine). Les deux parts de Salez, l'une avec un texte libertin, l'autre instrumentale avec un harmonica et des onomatopées de Camille en fond.
Différent et complémentaire, un véritable morceau folk possédant une personnalité forte. Country side est intimiste et sans fioriture.

Inversement, City limits montre immédiatement une électrisation de l'ensemble avec un bon rock assez classique (Rollercoaster) mais le goût pour un blues aux tonalités anciennes se révèle admirable convaincant d'emblée que cette nouvelle facette possède un aura (The rumour avec Juliette Cuthbert). Des rythmes plus urbains imprègnent le reste de l'album avec des beats frénétiques (Terry's sky) qui s'en vont jusqu'à un remix moyen (Terry's lies, No fear). Sebmartel va même jusqu'à créer des titres allant du tout au tout : sonorités funky (Brume) ou allure destructurée, voire robotique.

Un disque d'opposition comme pour montrer la dualité de Sebmartel. Deux faces radicalement différentes mais qui se complètent autant dans l'esprit que musicalement. Coitry ? marque par son ambiance unique, parfois difficilement descriptible. A découvrir rien que pour Together.


Sebmartel - Coitry ?

Country side
01 - Motus
02 - My New Song
03 - Lune
04 - Roach Rag
05 - Together
06 - To Get Her
07 - Ma veine
08 - Salez (part 1)
09 - Salez (part 2)

City limits
01 - Rollercoaster
02 - Rumor
03 - Attends_là
04 - Terry's Sky
05 - Terry's Lies
06 - Shoe Lace
07 - Brume
08 - No Fear
09 - Cage
10 - Rage

A découvrir
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Clawfinger - A Whole Lot of Nothing
Clawfinger - A Whole Lot of Nothing