Séance de rattrapage #1

/ Article - écrit par nazonfly (), le 04/01/2012

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 1 réaction

La fin de l'année, c'est toujours l'heure des bilans. Et force est de constater que même si cette année a été riche, nous n'avons pas eu le temps ou l'envie de vous parler de tout ce que nous avons entendu. Les CD nous arrivent parfois plusieurs mois après leur sortie, il est difficile ainsi de critiquer un album. Parfois un album n'est pas réellement intéressant et d'autres lui prennent rapidement la place. Parfois encore c'est simplement le syndrome de la page blanche. Voici donc un premier retour en quelques mots sur ces albums que l'on n'a pas pu/voulu approfondir.

 

La casa bancale – Maison close

Sortie le 10 octobre 2011

Cette Maison close n'a que peu à voir avec la série de Canal+ puisqu'il s'agit d'un album marquant les 10 ans du groupe nancéin La case bancale. Il n'y a de façon évidente rien de franchement novateur dans le mélange ska/gypsy/reggae/mambo où les cuivres s'en donnent à cœur joie accompagné par des paroles souvent festives. Maison close : un album qui plaira certainement de Tryo et consorts !

 

Twin-Twin – By.my.side

EP sorti le 27 novembre 2011

Certes le réveillon est passé mais il est toujours temps de sauter, de jumper sur l'univers electro-rock-hip-hop-coloré de Twin Twin. Après un premier titre (By my side) efficace, très efficace coincé entre Stupeflip et Le Phaze, les jumeaux nous offrent un deuxième plus rap (ZXR) mais non moins intéressant, un troisième plus classique (Comme toi) et deux remixes par Alan Braxe et Toxic Avenger. Un gros délire à la Missill à suivre !

 

Les Rois de la Suède – Best of vol 1

Sortie le 25 octobre 2010

Quand Ivan Callot quitte les Fatals Picards en 2007, c'est pour faire du Fatals Picards (soit une écriture musicale très variée avec une bonne dose d'humour) en solo sous le nom de Ivan avec un I. Quand, en 2008, il s'acoquine avec Monsieur Poulpe, animateur de No Life, c'est aussi pour faire du Fatals Picards. Mais en moins bien. Les Fatals sont bêtes, méchants et drôles. Les Rois de la Suède sont méchants et très bêtes. À part peut-être sur Parniak le cougar, la magie a disparu.

The Dø – Both ways open jaws extended – Live sessions at Studio Pigalle, Paris

Sortie en juin 2011

Lors de sa sortie en mars 2011, nous avions franchement été séduits par le nouvel album de The Dø, Both ways open jaws. Six mois plus tard, une nouvelle version dite extended sortait. L'intérêt ? The Dø semble vouloir surtout montrer que leur musique n'est pas figée dans le marbre et qu'au contraire, elle évolue au fil des concerts, souvent différemment sur chaque titre. Ces Live sessions sont donc un nouvel aperçu du talent du groupe. Difficile de ne pas attendre avec impatience leur prochain album !

Mr Scruff - Feel it !

Pas forcément très facile de critiquer un 2 titres d'electro surtout quand ils sont un poil répétitifs. Pour une fois, le poncif de la musique « techno » sied à la musique de ce Mr Scruff. On trouve néanmoins quelques influences funky, jazzy voire krautrock (krautrocky?) qui amènent un poil de variation. Pas si mal mais loin d'être essentiel.

The narcoleptic dancers – Never sleep

Sortie le 22 août 2011

Des danseurs narcoleptiques ? Voilà qui promet pour cet album sorti durant l'été dernier. Il faut dire que ce nom colle parfaitement à l'univers du groupe qui parvient à mêler une douceur évidente et des mélodies presque dansantes. Chaque titre, porté par la délicate voix de Melody Van Kappers, est en effet un appel à se trémousser gentiment, en bonne compagnie sur la piste de danse. Une bien belle galette pop enjouée et rafraîchissante qui aurait certainement mérité une critique plus longue.

 

Ablaye Ndiaye Thiossane – Thiossane

Sortie le 03 octobre 2011

Ablaye Ndiaye Thiossane est d'origine sénégalaise et a commencé la musique en 1952. Ce qui ne l'empêche pas de sortir ce premier disque en 2011. Croyez-le ou non, il ne s'agit ni d'un album de dance music, ni d'un album de death metal : non, la musique de Thiossane puise dans ses racines africaines et enrobe le tout dans un agréable paquetage tour à tour rock, chanson ou bluesy. À découvrir sans aucun doute.

A découvrir
Lovage - Music to Make Love to your Old Lady by
Lovage - Music to Make Love to your Old Lady by
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Noir Désir - Des visages des figures
Noir Désir - Des visages des figures