9/10Scooter - Wicked!

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 07/10/2004
Notre verdict : 9/10 - "We Take You Higher" (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Scooter, dans la seule année 1996, a réussi la performance de sortir deux albums: Our Happy Hardcore, le second LP, en février et Wicked!, le troisième, en septembre. D'ailleurs, à cause de ces deux sorties très proches, le disque ne sortira jamais en France. On imagine aisément que le distributeur français n'a pas voulu prendre de risques...

Deux albums en une année, à première vue, ça fait peur. On se dit que la qualité ne sera pas au rendez-vous.
Après Wicked Introduction, une introduction planante avec une reprise d'un hymne écossais, l'écoute du premier single I'm Raving nous donne quelques craintes car déçoit avec ses deux reprises - de l'hymne écossais de l'introduction et d'une chanson de M. Cohn - qui ne vont pas très bien ensemble.
Heureusement, avec We Take You Higher, les choses rentrent en ordre avec des breakbeats, des beats rapides, des mélodies accrocheuses et des paroles efficaces de H.P.
Ensuite, l'instrumental, progressif et violent Awakening, qui fait penser à Rhapsody in E, nous assure (avec sa puissance Acid et Happy Hardcore) qu'I'm Raving n'est qu'un faux pas du groupe.
Les autres titres continuent dans l'esprit d'Awakening: When I Was A Young Boy, avec ses énormes breakbeats, ses rythmes Jungle, son piano Happy Hardcore, ses sons Hardcore et le phrasé enjoué de H.P; Coldwater Canyon, avec ses synthés planants, ses sons hypnotiques, son beat soutenu, son piano Happy, ses sons de voix saccadées et ses ruptures de rythme; Zebras Crossing the Street, avec sa basse tonitruante, ses chants au Vocoder, ses sons Acid et sons sons de violons qui font penser à Cosmos; Don't Let It Be Me, écrit par Nosie Katzmann, avec ses sons de voix saccadées, son piano Happy, sa partie Acid et son côté Rebell Yell; The First Time, avec ses breakbeats, ses rythmes Jungle, son énormé beat, ses basses Drum and Bass et Techno, ses synthés planants et son chant avec des petites voix aigues.
En dehors de cette dominante faite pour le dancefloor, on remarque Break it Up, une balade électronique écrite par Katzmann avec des guitares, un H.P qui chante juste, des scratchs un peu foireux, des choeurs féminins et des paroles simples mais touchantes.
Seule déception de l'album, le répétitif et ambient Scooter Del Mar fait tache avec son vulgaire rythme balade électronique et sa faible ligne de basse.

Avec Wicked!, Scooter tapait haut avec des mélodies variées et captivantes malgré un mauvais choix de singles (I'm Raving et Break It Up).

A découvrir
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Korn -
Korn -