6.5/10Scooter - No Time to Chill

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 15/10/2004
Notre verdict : 6.5/10 - Eurotrance and Covers (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Après une grosse tournée en 1997, Scooter sort un inédit, No Fate, ainsi qu'une compilation contenant leurs inédits depuis leurs débuts et un Best Of (Rough And Tough and Dangerous). A cette époque, le groupe s'accorde une vraie pause pour, disent-ils, retrouver l'envie et l'inspiration. A l'été 1998, avec un nouveau membre, Axel Coon, qui remplace Ferris Bueller, ils reviennent avec How Much Is The Fish?, un titre aux paroles absolument débiles, avec une reprise d'un hymne écossais, des sonorités House, des sons de public reprenant en choeur le refrain et une puissance festive des premiers jours. Avec ce titre, on se dit que Scooter est toujours en forme pour nous livrer des bombes dansantes.

Avec le très modeste We Are The Greatest, une reprise d'un titre Breakdance des années 1980, Scooter nous étonne avec un rythme Electro mélangé à des sonorités Eurotrance et nous ennuie avec des mélodies trop répétitives. Ensuite, avec Call Me Mañana, le groupe nous surprend avec une construction étrange. On préferera, à cette version album, la version radio beaucoup plus violente avec ses sons et mélodies Hardcore (repris d'une autre chanson). Dans l'esprit Eurotrance sans grande force avec des sons de basse House, H.P et ses amis nous offrent l'Acid-Trance Don't Stop et le Fire-like Hands Up!.
Dans la même dominante musicale, Everything Borrowed nous séduit avec des mélodies plus intenses et captivantes, Expecting More From Ratty nous charme avec ses sons Trance hypnotiques, son break repris d'un titre de Supertramp et son petit rythme Electro sympathique, Time And Space nous entraîne avec son beat violent et ses parties Acid.
Mais, les réelles surprises de cet album sont deux reprises: celle du tube I Was Made For Lovin You de Kiss et celle de Eyes Without A Face de Billy Idol. La première contient une grande quantité de sons chers au groupe et sublime le titre de Kiss et la seconde est une superbe balade mélodique et touchante.
Enfin, Frequent Traveller fait écho à We Are The Greatest dans l'esprit Electro ici teinté d'ambiances orientales foireuses.

No Time To Chill est donc un album réellement différent de ce que Scooter a fait avant. En effet, le Happy Hardcore et les recherches rythmiques semblent bien lointains. De plus, c'est surtout un album de reprises (un thème traditionnel écossais, un vieux titre des 80's, une chanson de Kiss, une autre de Billy Idol et d'un titre de Supertramp) où le groupe se cherche une nouvelle identité dans une Eurotrance parfois peu convaincante.

A découvrir
Dream Theater
Dream Theater
Queens of the Stone Age - Songs for the Deaf
Queens of the Stone Age - Songs for the Deaf
Eminem - The Eminem Show
Eminem - The Eminem Show