8/10Santos e Pecadores - Os Primeiros 10 Anos

/ Critique - écrit par Filipe, le 01/03/2005
Notre verdict : 8/10 - Os Primeiros 10 Anos (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 6 minute(s) - laisser un commentaire

Santos e Pecadores, la pop, la soul, le funk "made in Portugal".

Aux alentours de 1987, les membres du groupe commencent à se réunir dans un garage de Cascais, l'une des destinations phares des fins de semaine de la capitale. Mais ce n'est qu'à partir de 1992, date à laquelle elle enregistre l'arrivée du guitariste Pedro Almeida, que la formation lusitanienne entre dans sa configuration actuelle : en plus de ce dernier y figurent le bassiste Artur Santos, le batteur Pedro Cunha, l'instrumentaliste Ruy Martins, le claviste Pascoal Simões et le vocaliste Olavo Bilac, ces deux derniers ayant jadis fait partie des fondateurs de ce groupe. En 1993, le groupe s'engage avec le label BMG. Deux ans plus tard, leur premier album Onde Estás ? est édité grâce au concours des studios 1 Só Céu, au sein desquels les Delfins font également leurs preuves. A la base de ce premier disque, il y a les fondements du rock mais ils ne s'en contentent pas. Ils réinventent une sorte de "pop funky", un style qui leur est propre, se démarquant ainsi en tout point de ce qu'ils furent amenés à produire de par le passé. Courant 1995, leurs représentations scéniques se caractérisent par de formidables débauches d'énergies.

Leur titre Perdi a Memória figure sur un album réalisé en hommage à António Variações. Leurs titres Onde Estás et Nada Mudou ont également été repris sur le disque Primeira Historia de Amor, tandis que Não Voltarei a Ser Fiel a été réquisitionné pour les besoins d'une compil' de Noël, mise sur pied par le label EMI fin 1995.

En novembre 1996, le groupe enregistre un second album, qui lorgne toujours autant vers les hautes sphères de la pop et du rock : Love ? a vu le jour grâce au soutien financier de Carlos Maria Trindade. Un autre membre du groupe Madredeus, Pedro Ayres Magalhães, s'est quant à lui chargé des paroles du titre Memória. Ce qui donne une petite idée du soin apporté par le groupe aux textes de leurs chansons. On dénombre, sur cet album, une quantité non négligeable de balades. On retiendra à cet égard les titres Satisfaz-me, Quando se Perde Alguém et Momento Final, qui sont autant d'indices qui laissent à penser que le groupe tend désormais à s'orienter vers le funk et la soul, entendez des rengaines plus posées et moins bruyantes.

Fin 1997, le disque Tu immortalise leurs apparitions sur les planches du Paradise Garage. En 1998, le groupe se charge de la composition, de la pré production et de l'enregistrement de leur nouvel album : Voar. En un mois, celui-ci se hisse en tête des ventes nationales d'albums. En 2001, la bande à Olavo Bilac se rend à Madrid pour l'enregistrement de son énième album, Horas de Prazer. Enfin, édité en 2003, Os Primeiros 10 Anos se veut un hommage relativement exhaustif à leurs dix "vraies" années de carrière, en empruntant un petit quelque chose sur l'intégralité de leurs albums parus à ce jour.

Leur évolution musicale constitue l'ossature de ce best of. Après quatre ou cinq années d'incertitudes et de valses hésitations, qui se concrétisent sur le terrain par plusieurs mutations au sein de son effectif, le groupe se positionne, dans un tout premier temps, sur le segment rock. Le tumultueux Onde Estás ?, présenté au public courant 1995, illustre parfaitement cet état d'esprit d'antan : une interprétation agressive et des cordes au bord de la saturation, le timbre enroué d'Olavo Bilac venant tout naturellement s'adapter à cette joyeuse cacophonie. Dans la même veine, mais en plus mesuré, le titre Superstar profite du bon état de forme de son guitariste, Pedro Almeida.

Accompagné d'un véritable gospel aux accents de l'ouest, Quando se Perde Alguém emprunte énormément à la soul. Pour Nada Mudou, le groupe franchit un cap, en imaginant un vrai morceau de jazz tout en maintenant une interprétation em português. Le titre Momento Final, qui est à ce jour le titre phare des Santos e Pecadores, est un superbe concerto pour piano et Olavo Bilac, dont l'interprétation demeure irréprochable, bien qu'à mi-voix. Ce titre a par ailleurs été repris par l'excellent Paulo Gonzo sur leur album Tu, paru en 1997.

Ces trois derniers titres caractérisent ce virage musical, qui fut entrepris par le groupe à l'occasion de la sortie de l'album Love ? Plusieurs autres titres ont été importés de Tu, le disque qui lui succéda : parmi eux figurent notamment Não Voltarei a Ser Fiel et le "jamesbrownesque" Deixa Andar. Une fois n'est pas coutume, et bien que mouvementé, le titre pop rock Tu és Assim manque aussi bien de profondeur que de fantaisie.

Même si Procura o teu Destino n'est pas le plus enthousiasmant de ses représentants, l'album Voar occupe également une place prépondérante sur cet album, grâce au concours de Fala-Me de Amor et Faz-Me Voar. Faisant la part belle au sentimentalisme, le premier titre laisse libre cours au charme naturel d'Olavo Bilac, qu'un ensemble de violons ne peut que parfaire. Comme son nom l'indique (Fais-moi voler), le second titre est un peu plus qu'un simple titre de variété, puisque richement instrumenté et ayant eu recours à un choeur et à l'électronique.

Reconnaissable à ses paroles sans saveur et à sa pseudo rythmique pop, Contigo, Comigo (Avec toi, Avec moi) est, pour le coup, un vrai titre de variété. Le genre de tube, dont les médias raffolent ces derniers temps. Enregistré la même année, Horas de Prazer s'apparente également à de la variété, de par ses paroles et son tissu mélodique, mais une variété années 80 ce coup-ci. Figurent enfin trois inédits : Ondas, Um Por Todos et Perdas, qui ne sont pas parmi les plus brillants et les plus originaux de ce récapitulatif musical.


Les Santos e Pecadores ont incontestablement marqué l'histoire de la musique moderne portugaise. Au cours de son existence, le groupe a toujours su se remettre en cause, pour produire ce dont il avait envie, sans trop tenir compte des palpitations de son portefeuille. En espérant que ses membres ne succombent pas à la tentation de satisfaire le plus grand nombre, au détriment de leur propre personnalité et des divers enseignements du passé. Le groupe a su grandir mais il ne tient qu'à lui de replonger en enfance. Cette compilation résume leur progression musicale, en ayant tout bonnement extrait de leur contexte leurs principaux succès. Carton vert à leur intention d'avoir présenté trois titres inédits, même si la proximité de certains monuments de la musique portugaise (Não Voltarei a Ser Fiel, Fala-Me de Amor, Quando se Perde Alguém, Momento Final) les éclipse bon gré mal gré. Carton rouge à l'éviction de certains de leurs titres piliers, parmi lesquels les excellents Satisfaz-me ou bien encore Memória. Quoi qu'il en soit, ce best of rend hommage à leurs talents de compositeurs, d'interprètes et d'artistes de scène, et mérite malgré tout d'être entendu des deux oreilles.

Sentando... e a arvóre ali ao pé de mim...
O vento agora jà nem vem aqui...
Deixei de ter com quem falar...
Fiquei sozinho com o meu olhar...
...

Do longe se faz em mais perto...
Sentindo e o tempo for encerto...
Ouvindo sons que so eu sei pensar...
Sorrindo parto para outro lugar...
...

O meu momento final...
Eu sei que tenho um lugar...
Onde o santo e pecador podem vir descansar...

No meu momento final...
Eu sei que tenho um lugar...
Onde o santo e pecador podem vir descansar...

01 - Ondas
02 - Horas de Prazer
03 - Não Voltarei a Ser Fiel
04 - Silêncio da Noite
05 - Procura o teu Destino
06 - Contigo, Comigo
07 - Tu és Assim
08 - Onde Estás ?
09 - Deixa Andar
10 - Superstar
11 - Faz-Me Voar
12 - Um Por Todos
13 - Fala-Me de Amor
14 - Perdas
15 - Nada Mudou
16 - Quando se Perde Alguém
17 - Momento Final

A découvrir
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Merzhin - Adrénaline
Merzhin - Adrénaline
Shakira - Laundry Service
Shakira - Laundry Service