7/10Santa Macairo Orkestar - Magnetiko

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 13/07/2011
Notre verdict : 7/10 - Stars de l'orchestre (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Patchwork coloré de multiples influences, Magnetiko vous invite dans un univers chaleureux et coloré entre musiques tziganes, américaines ou orientales.

Santa Macairo Orkestar se présente comme un nouveau né sur la planète musicale, issu des défunts Namas Pamos et Ramsès, un nouveau né qui a depuis toujours baigné dans les ambiances de l'Europe de l'Est, folklores tziganes et klezmers en tête. Après trois albums, dont deux sortis sur PIAS, Santa Macairo Orkestar dévoile Magnetiko.

La musique tzigane étant elle-même le résultat de multiples influences, il est
DR.
courant que les artistes officiant dans ce genre un peu particulier voient leur musique évoluer pour intégrer de nouveaux éléments, aux horizons multiples. Magnetiko ne déroge pas à la règle puisque sur une base clairement orientée Europe de l'Est (Vilzablabazo) se développent de multiples ramifications allant chercher plus loin à l'Orient (The fridge au titre bien énigmatique) ou, au contraire, à l'Ouest, du côté de la Nouvelle-Orléans (Brother worker) ou du Far West (Sin'acabar). Dans ce patchwork musical, on ne s'étonnera donc pas de retrouver une véritable tour de Babel de langage : l'anglais côtoie l'allemand, le français se mêle à... eh bien à d'autres langues qu'il nous est difficile de déterminer (du tzigane? Du turc ? Du créole ?). En ce qui concerne les instruments, c'est un peu la même idée : des cuivres (trombone, tuba et trompette), des vents (clarinette et flûte), des claviers (piano et mélodica), des cordes (basse, contrebasse, banjo, violon) et tout le trala (accordéon et batterie). Le tout au service d'une ambiance festive et folklorique.

Hé oui si vous n'aimez pas cette sensation de constante fête, parfois un brin triste (Wir werden uns wiedersehen), vous n'aimerez certainement pas Magnetiko. Pour les autres, cet album ne révolutionne sans doute pas la planète mais sait proposer un univers varié et coloré qui apporte chaleur et bonne humeur.

Santa Macairo Orkestar – Magnetiko

01. Vilzablabazo
02. The Fridge
03. The Fridge (part 2)
04. La voix des sables
05. Esmerim
06. Magnifiko
07. C'est pour Shalom
08. Brother worker
09. Une aut'bouteille (interlude)
10. Waltzing Matilda
11. Sin'acabar
12. A Craon (Interlude)
13. Wir werden uns wiedersehen

A découvrir
Merzhin - Adrénaline
Merzhin - Adrénaline
Matmatah - La ouache
Matmatah - La ouache
Java - Hawaï
Java - Hawaï