8/10Sandy Mouche - ... and poems for the unborn

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 18/10/2006
Notre verdict : 8/10 - Une pop lumineuse qui fait mouche (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

Venus de Suède, les quatre membres de Sandy Mouche produisent une musique à l'image de la superbe pochette de leur nouvel album : une large étendue de
sable, un beau soleil entre le rouge et le jaune, une ombre de surfeur et un horizon qui laisse rêveur. La formation est constituée de Martinique Josefsson, de sa compagne Helena, de Per Blomgren, un de leurs amis, et de son grand frère Ola. Une histoire d'affinités particulières donc. Avec un côté intimiste et convivial qui se ressent sur les 14 titres de ce lumineux ...and poems for the unborn. Pour la petite histoire, Martinique a passé tous les étés de sa jeunesse dans le sud de la France, ce qui explique l'aisance à chanter sur plusieurs titres dans la langue de Molière. Un amour qu'il a transmis à Helena.

Comme une évidence de leur complémentarité, les titres que composent Martinique et Helena s'enrichissent par leurs différences. Ceux écrits par Martinique évoluent dans une pop positive et imparable qui donne une pêche incroyable. Des mélodies pop empruntent de remous festifs qui permettent à l'auditeur de surfer insouciamment en pensant à de belles après-midi ensoleillées. Ainsi, difficile de résister au charme seventies d'Une Histoire, à Fat, qui nous emporte comme un doux souffle de vent tiède, à Baby Can't Stop, probablement la plus belle pépite, ou encore à Evening Wake, Morning Flake, sur lequel les fantômes des Beatles viennent se baigner. Autant de chansons de pop
classique qui n'ont rien à envier à leurs modèles et qui rappelent les Beach Boys, Belle & Sebastian ou Papas Fritas. Sur la somptueuse chanson Le Mistral, on entendrait presque William Sheller. Une ballade à la profondeur émotionnelle perturbante.

Les plages musicales signées par Helena sont plus souvent tempérées. En tête, Spiderweb Suit, Fish Tale et Chimney Hole exposent de tendres ballades taillées pour faire chavirer les coeurs. Lorsque les deux amoureux composent ensemble, cela donne Papillon, "bonus track" issue du premier album, White Lucky Dragon (2004). Un titre au refrain doté d'une indéniable énergie pop qui permet à l'album de se terminer sur un dernier bel envol. En attendant la suite, que l'on goûtera avec plaisir... A la prochaine marée.


01 - Une Histoire
02 - In the Sand
03 - Spiderweb Suit
04 - Fat
05 - Fish Tale
06 - Baby Can't Stop
07 - Laisse les anges te protéger
08 - Le Mistral
09 - Chimney Hole
10 - Evening Wake, Morning Flake
11 - Faires & Elves
12 - Angel on the Ground
13 - Cherry Pie
14 - Papillon

A découvrir
Muse - Origin of Symmetry
Muse - Origin of Symmetry
Alpha Jet - Interview
Alpha Jet - Interview
Alpha Jet - Luxe Out
Alpha Jet - Luxe Out