7.5/10Salis (Antonello) & Joey Baron - Keys and Skins

/ Critique - écrit par wqw..., le 26/09/2008
Notre verdict : 7.5/10 - Copains comme jazzmen (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Souvent improvisés, explosifs ou en ébullition permanente, les morceaux n’en gardent pas moins une part de romantisme. Un échange intense et riche en émotions !

CHRONIQUE EXPRESS

Malgré une pochette digne d’un mauvais disque de hip-hop du début des années 1980, Keys and Skins célèbre la rencontre de deux figures emblématiques de la scène jazz. D’un côté le pianiste italien Antonello Salis de l’autre le batteur américain Joey Baron qui affichent aussi bien pour la photo que dans cette collaboration une réelle complicité ; deux mondes qui ne s’affrontent pas mais qui complètent, se rendent plus forts, l’un l’autre. Souvent improvisés, explosifs ou en ébullition permanente, les morceaux n’en gardent pas moins une part de romantisme. Baron laisse libre-court à son inventivité, maltraitant ses fûts et ses cymbales avec ce qui lui tombent sous la main, tandis de Salis (que l’on connaît aussi accordéoniste) éructe de plaisir dans un jeu que certains comparent à celui de Cecil Taylor. Un échange intense et riche en émotions !

 

Antonello Salis & Joey Baron - Keys and Skins
01. Agora
02. Eastern
03. Hands For Dance
04. Worldwide
05. Soundventure
06. Short Talk
07. Keys and Skins
08. The Travail of Passion
09. Crossgroove
10. Cellar
11. Openspace

 

A découvrir
Slipknot - Slipknot
Slipknot - Slipknot
Bloodhound Gang (The) - Hooray for Boobies
Bloodhound Gang (The) - Hooray for Boobies
Mushroomhead - XX
Mushroomhead - XX