7/10Sainte-Marie (Chloé) - Parle-moi

/ Critique - écrit par juro, le 22/03/2007
Notre verdict : 7/10 - Parle peu et écoute-la (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Tout droit débarquée du Canada côté Québec, Chloé Sainte-Marie a connu les prémices d'une carrière cinématographique avant de s'envoler du côté de la
chanson entre texte et folk rempli d'émotions. Si elle tombe parfois dans le pêché d'excès, l'artiste possède un talent considérable, une voix douce (avec ou sans accent selon les cas) et un style bien à elle. Du même coup, Parle-moi devient immédiatement un opus apprécié du public francophone outre-Atlantique. Quatrième opus converti en un succès mérité...

Chloé Sainte-Marie ne possède pas une voix de soprano ou criarde des chanteuses canadiennes. Son univers se rapprocherait plutôt de celui de Pierre Lapointe et Ariane Moffatt sans la touche électronique de ces mêmes jeunes compatriotes. La différence provient de son timbre clair, à la fois fragile dans son souffle et extrêmement persuasif lorsqu'elle parvient à trouver des textes à sa mesure : les choeurs de La haine, poésie voyageuse (Au sortir du labyrinthe) mais c'est le thème de la mort sans désespoir qui est sans cesse rechanter comme une issue fatale (Ce monde sans issue, L'ombre de l'ombre). Les moments folk virent entre bonnes écoutes (J'erre) et moins intéressantes (Hurlesang). Particularité : deux chants amérindiens aux titres imprononçables.

L'album s'ouvre et se referme sur des textes parlés sans instrumentation sur lequel l'accent québécois casse beaucoup de la sonorité aux oreilles métropolitaines. Les dix-neuf titres sont de courte durée, les ambiances
s'enchaînent, bien emmenés par une instrumentation importante et variée. Comme un chant expiatoire, Chloé Sainte-Marie nous offre un moment étrange et réflectif dans la lignée de ses compatriotes auquel on peut ajouter Yann Perreau pour leur poésie qui donne à réfléchir. Et si les nouveaux grands paroliers de la chanson française venait du Nouveau Monde ? Peut-être s'ils évitent de tomber dans l'excès (Mon bel amour)...

Parle-moi est bien parti pour rester confidentiel, l'artiste ne devant trouver son public qu'auprès des amateurs de belles voix. Récompensé à sa juste valeur dans son pays, connaîtra-t-elle un succès semblable en France ? Rien n'est moins sûr mais à force de diffuser son disque, peut-être y trouvera une notoriété grandissante...


Chloé Sainte-Marie - Parle-moi

01. Tu vois
02. Mon bel amour
03. Parle-moi
04. J'erre
05. Sentant la glaise
06. L'ombre de l'ombre
07. Soir tourmenté
08. Toi la mordore
09. Parasitaire
10. La haine
11. Hurlesang
12. Ce monde sans issue
13. Pacotille par amour des archanges
14. Ashuapimushuan
15. Au sortir du labyrinthe
16. Rateriioskowa
17. Faire terre
18. Brûle brûle
19. Errance et salines écorchures

A découvrir
Miossec
Miossec
Mass Hysteria - Interview
Mass Hysteria - Interview
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous