7/10Ross (Diana) - I love you

/ Critique - écrit par juro, le 13/10/2006
Notre verdict : 7/10 - Me too (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Princesse de la soul music en solo ou avec les Supremes, jamais vraiment disparue de la scène musicale internationale car ses titres sont sans cesse réexploités à toutes les sauces, Diana Ross retrouve les feux de la rampe avec un album de reprises mais axé autour d'un seul et même mot : « love ». Les standards de la soul music ne se comptent plus dans ce registre et l'interprète impose sa vista pour ressortir quinze titres retouchés qui empruntent aussi au
meilleur de la pop. Si l'on peut toujours se demander l'utilité de ce type d'album, force est de constater que le plaisir reste le même... I love you conserve cette magie douce...

Il aurait été trop facile de reprendre ses reprises sans imposer sa griffe. Diana Ross n'hésite pas à user de son phrasé langoureux et de la chaleur qui s'en dégage pour servir des reprises qui développent leur grâce instantanée dès les premiers accords. Le seul titre original est I love you, gentille ballade lancinante qui laisse entrevoir une artiste prenant un chemin aux confluences de la soul bercé d'influences actuelles (des beats et effets hip hop surtout) même si peut-être un peu trop guimauve. L'essentiel des reprises est joué à un rythme inférieur aux originaux laissant Diana Ross poser son timbre apaisant. Le charme prend lorsque le lyrisme s'élève sur le touchant Remember de Harry Nilsson, le formidable I want you de Marvin Gaye ou l'éternel Only you d'Elvis version soul. De titres en titres, Diana Ross impose sa personnalité pour s'approprier ses titres avec réussite. Le groove aisé, la voix des plus beaux jours, l'ex-Supremes ne peut pas laisser indifférente. L'artiste semble prendre un plaisir non dissimulé à passer de la douceur à la puissance vocale sur des titres faits pour elle (What about love, Lovely day de Bill Withers bien réaménagé) ou plus curieusement appartenant à la pop « blanche » comme The look of love de Burt Bacharach, I will des Beatles ou Crazy little thing called love de Queen en duo avec Brian May.


Certains restent en deçà des originaux, More today than yesterday (Spiral Starcease puis Stevie Wonder) au tempo plus rapide sur lequel l'interprète se révèle peu à l'aise entre autres. Mais l'interprète se sublime pour nous offrir un sympathique This magic moment des trop méconnus Platters. Diana Ross parvient à s'inscrire dans la tradition américaine des hommages avec suffisamment de subtilité pour être fine et acceptable. Les grands artistes ne meurent jamais mais...

I love you se révèle être un bon disque de standards. Néanmoins, même si ce disque est agréable, le manque de prise de risque en réutilisant des succès confirmés semble confirmer le crépuscule d'une carrière fort riche...


01 - Remember
02 - More Today Than Yesterday
03 - I Want You
04 - I Love You (That's All That Really Matters)
05 - What About Love
06 - The Look Of Love
07 - Lovely Day
08 - Crazy Little Thing Called Love (feat. Brian May)
09 - Only You
10 - To Be Loved
11 - I Will
12 - Magic Moment
13 - You Are So Beautiful
14 - Always And Forever
15 - Remember Reprise

A découvrir
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz
Eminem - The Eminem Show
Eminem - The Eminem Show