6/10Ricour (Ben) - L'aventure

/ Critique - écrit par juro, le 07/02/2006
Notre verdict : 6/10 - L'aventure c'est l'aventure (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Avec sa gueule d'ange et ses grands yeux sombres, il serait très facile de classer Ben Ricour dans la catégorie "chanteur de charme" si ce n'est qu'un véritable artiste sommeille derrière cette apparence. Maniant la guitare sèche avec
précaution, le jeune homme a décidé de se lancer dans L'aventure solitaire après avoir écumé les scènes françaises avec son ancien groupe, Arturo Pastor. Auparavant, Ben Ricour avait fait ses classes auprès d'Alain Bashung ou Marc Lavoine comme parolier. Désormais seul face au public et après avoir été relativement bien soutenu par les médias avec un single pop efficace, la question se pose : que vaut vraiment l'album de Ben Ricour ?

Plutôt minimaliste dans son approche musicale, une ou deux guitare, un léger ajout de violoncelle et d'une batterie par instant, quelques effets, un souffle d'harmonica... l'album prend une tournure musicale folk dans lequel les ballades tournent autour du thème central de l'aventure sous quelle forme quelle soit. Voix claire et chaude de Vivre à même l'amour devient cassée, moins chaude et plus plate par la suite. Brutal changement de registre. Le problème repose sur la naïveté des textes partant dans des métaphores, comparaisons et autres figures de style trop sensibles. Du coup, une césure se crée entre la voix et les textes. L'album reste attrayant pour des arrangements de guitare intéressants et des mélodies simples mais efficaces. Folk attitude !

Trois-quatre accords de guitare pour une mélodie entraînante, un texte minimaliste et répétitif, une petite originalité avec l'utilisation d'une boîte à sons mais surtout une voix folk susurrant des paroles simples : Vivre à même l'amour est basique mais percutant, la rythmique mène par le bout du nez et accroche bien. Bien, sans plus, on attend mieux, l'aventure n'en sera que plus belle. Mais ne viendra pas.
Les titres se ressemblent de l'un à l'autre sans que le décollage ne se fasse véritablement sentir. Instants à deux (Dans la plaine, Plein soleil), prise de conscience environnementale (Je me réveille), désir sexuel (Le risque), tout ceci ressasse un peu les mêmes rythmes. Le nostalgique Ami d'enfance relève l'ensemble avec un vrai retour au ton folk sur un rythme plus lent, plus profond, plus intéressant. Chemin repris par L'aventure qui embarque dans une cacophonie plutôt jouissive bien poussée par des choeurs performants. Un petit retour en arrière avec Question de peau et un Pas stressé simple mais bon. Je tape fort ressemble à ce que pourrait faire Gérald De Palmas. A noter que ce dernier titre est seulement visible en vidéo. Impression globale mitigée.

Pas bellâtre mais artiste s'offrant au public, Ben Ricour propose un album inconstant duquel ressorte le single et trois autres titres. Le reste demeure plus commun si ce n'est que la voix caresse les mots au point d'en devenir lassante parfois, sans tomber dans la guimauve. La guitare a beau être bien maniée, l'interprétation laisse un peu sur sa faim...


Ben Ricour - L'aventure

01. Vivre à même l'amour
02. Dans la plaine
03. Plein soleil
04. Le vent des vies
05. Je me réveille
06. Le risque
07. Ami d'enfance
08. L'aventure
09. Question de peau
10. Pas stressé
11. Je tape fort (vidéo live)

A découvrir
De Palmas - Marcher dans le sable
De Palmas - Marcher dans le sable
Miossec
Miossec
Massi (Souad) - Deb
Massi (Souad) - Deb