8/10Rhapsody

/ Critique - écrit par Val Lazare, le 14/12/2002
Notre verdict : 8/10 - Legendary Tales (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 13 réactions

Prenez une bande de hardos chevelus et nostalgiques de l'époque médiévale. Mettez leur : guitares, batterie, et clavier entre les mains et dites leur de jouer de la musique classique...vous obtenez Rhapsody.

Cette formation italienne a réussi à faire une bonne percée ces dernières années (éclipsant des groupes comme Camelot) dans la mouvance du heavy symphonique. Ils sortent leur premier album Legendary Tales en 1997, suivi de Symphony of enchanted lands (98), Dawn of victory (2000), Rain of a thousand flames (2001) et Power of the Dragonflames (2002). Ces titres sont évocateurs au même titre que leur musique ou que leurs pochettes d'album assez hilarantes.
Dans un registre plus pêchu que Nightwish, Rhapsody met un point d'honneur à jouer une musique claire et puissante, ou les instruments restent légèrement en retrait face à une batterie (double pédale ?) au rythme frénétique qui n'efface pas pour autant des mélodies savoureuses entrecoupées d'envolées lyriques (des intros souvent) pas désagréables pour un poil et qui valent bien Lords of the dance ou la BO de Braveheart.

Voilà qui est plutôt pas mal. Malheureusement, le heavy mélodique est pétri de préjugés. Et Rhapsody a plutôt tendance à confirmer lesdits préjugés. Tout d'abord les paroles sont dignes d'un résumé d'épisode de Conan le barbare. La musique allant, on peut ne pas y prêter attention. Sauf que voilà, certains passages, vides de tout instrument, laissent place à de petites interventions narratives qui vous racontent pendant 3 minutes... je cite :
"Oh god !...oh god...no.../ They found it, they found it... the ancients are going to be pronounced thanks to the cosmic power of the emerald weapon / the book of the dead kept by the dark angel is now open and the rites of blood are going to begin'
Ce genre de petites gâteries a le don de vous couler un album. On s'aperçoit en parcourant la discographie du groupe que ces membres se prennent au sérieux ou ont vraiment beaucoup d'humour : ils posent autour d'une table ronde ou l'épée à la main... les pochettes d'album représentent chevaliers, dragons, charge de créatures monstrueuses... mention spéciale à Rain of a thousand flames et à son ingénieux mécanisme (nain sûrement).

Comme toutes les formations qui sortent du commun, les premières écoutes de Rhapsody risque d'être difficile, ça a été mon cas. Après plusieurs essais, il apparaît que leur premier album Legendary Tales, malgré les critiques, est loin d'être mauvais mais au contraire bourré de bonne énergie, mariant à la perfection un son heavy rapide et puissant avec des passages symphoniques très agréables. Les autres albums manquent malheureusement d'inspiration et de cohérence. Les interventions impromptues du narrateur (dont Legendary Tales est exempt) sont vraiment casse-pieds.

A découvrir
Towersound - Towersound
Towersound - Towersound
La kitscherie du Vendredi #5 : Power of the Dragonflame
La kitscherie du Vendredi #5 : Power of the Dragonflame
Magica - The scroll of stone
Magica - The scroll of stone