Reprise de poids #90 : ils auraient pu s'abstenir

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 26/04/2013

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Certes, me direz-vous, une bonne moitié des reprises de poids pourraient rentrer parfaitement dans la catégorie « ils auraient pu s'abstenir ». Mais en regard de ce que vous allez découvrir ci-dessous, le reste n'est que pipi de chat.

Commençons peut-être par la moins pire d'entre toutes encore que franchement mon cœur balance. En 2012, Lorie, dont la carrière s'enlise petit à petit, tente un retour en sortant Danse un album de reprises ensoleillées. Le deuxième extrait est donc une version d'une célèbre chanson des années 80, Les divas du dancing. L'originale était plus que moyenne, la reprise est... on vous laisse juger mais on aimerait  quand même demander à Lorie pourquoi elle prononce dancing de cette façon. En tout cas elle aurait dû s'abstenir.

On sait qu'un titre a atteint une renommée mondiale quand celui-ci est repris à de multiples sauces, souvent indigestes. Enter sandman est certainement un des titres majeurs de Metallica. C'est ce qu'a dû se dire Mister Tim avant d'utiliser son kazoo comme instrument principal. Si le kazoo peut apporter une certaine atmosphère quand il accompagne la musique, le mettre complètement en avant rend n'importe quelle chanson ridicule. Ce titre est un hommage à ces centaines/milliers de reprises que l'on trouve sur Youtube et qui sont souvent plus dispensables les unes que les autres, surtout quand il s'agit de kazoo ou d'ukulélé. Mister Tim aurait dû s'abstenir.

Reprendre du Beatles, c'est une bonne idée. Même si la patine du temps a passé sur les chansons incontournables des 4 garçons dans le vent, il est impossible de ne pas les citer comme l'un des groupes les plus importants de la scène musicale (avec 2 Unlimited). Yesterday est ainsi l'une des chansons les plus reprises au monde. Et l'on peut trouver des versions des titres des Beatles dans tous les styles. Même chantés par des animaux. Sisi. C'est ainsi que le Woofers & Tweeters ensemble (les ouafeurs et gazouilleurs) ont sorti Beatle Barkers. Ils auraient pu s'abstenir, notamment sur Love me do.

Dans sa carrière, Paul Young a fait quelques grands tubes comme Senza una donna en duo avec Zucchero, Now I know what made Otis blue ou Everytime you go away. Oui il y a du chanteur romantique à faire se pâmer les ados des années 80-90. Avant son succès il avait pourtant eu une idée de génie : reprendre Love will tear us apart de Joy Division. Et, devinez quoi ? Il aurait pu s'abstenir !

Notre série Douce France des Reprises de poids nous montre toutes les 6 semaines l'étendue du talent des Français pour pomper ce qui se fait à l'étranger avec parfois des réussites mais souvent des catastrophes musicales importantes. Pour terminer cette série, c'est un peu le summum. Et comme pour Lorie, on aurait envie de demander : pourquoi ? Pourquoi l'incrustation du chanteur sur le film ? Pourquoi cet Ewok sur la tête ? Pourquoi reprendre Star Wars ? Mais surtout pourquoi ces paroles ? Bref, il aurait franchement pu s'abstenir.

PS : vignette illustrant l'article sous Licence Creative Commons Paternité issue du Flickr de Marc Falardeau.

A découvrir
Lorie - Près de toi
Lorie - Près de toi
Oasis
Oasis
Red Hot Chili Peppers
Red Hot Chili Peppers