Reprise de poids #23 : ah bon c'est une reprise ?

/ Article - écrit par nazonfly (), le 24/06/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 5 minute(s) - 1 réaction

Détour par quelques reprises dont les originaux sont largement moins connus que les reprises.

Habituellement les artistes reprennent souvent des titres connus et reconnus, que ce soit en guise d'hommage ou au contraire pour en faire une parodie. Il y a pourtant, parfois, des artistes qui reprennent des titres et en font un tube. L'auteur original sera ainsi souvent oublié dans les méandres de la musique. Détour par quelques reprises dont les originaux sont largement moins connus que les reprises.

 

Nous allons donc commencer ce nouveau numéro avec le brûlot punk de The Clash, I fought the law

qui est une reprise de Sonny Curtis. Comme elle a été de multiples fois réinterprétée, on y reviendra sûrement un de ces jours.

 

En 1981, Soft Cell sort Tainted love, cultissime tube. Et pourtant il s'agit bel et bien d'une reprise de Ed Cobb du groupe The Four Preps.

La première interprétation date de 1964 grâce à Gloria Jones.

 

Début des années 90, Joan Jett a la bonne idée de ressortir un de ses vieux titres de 1982, I love rock'n'roll qui sera une révélation pour un certain nombre de gamins.

L'originale est de The Arrows, groupe à cheveux longs comme vous pouvez le voir sur la vidéo suivante :

 

Exactement de la même manière, en 1990, Black Betty de Ram Jam hante les radios (ah quand Skyrock savait ce qu'était le rock). Il s'agit d'une réédition d'un titre de 1977, ce qu'à l'époque bien de peu de jeunes savaient (en tout cas, pas moi).

Mais ce qu'on ne sait pas forcément beaucoup plus, c'est qu'il s'agit aussi d'une reprise. De Leadbelly pour être plus repris (même si comme souvent la véritable origine se perd dans l'histoire de la musique). En tout cas c'est le même Leadbelly qui est à l'origine de Where did you sleep last night, repris par Nirvana dans le MTV Unplugged. Comme la chanson est de 1939, vous nous excuserez de ne fournir qu'un clip qui ne bouge pas.

 

En 2007, vous n'avez pas pu passer à côté de la nouveauté Beggin de Madcon.

La chanson n'avait à peu près que 40 ans en réalité.

 

Toujours dans les années 90, les Fugees interprétaient Killing me softly. Une reprise évidemment (sinon elle ne serait pas ici, je vois que vous commencez à piger le truc, dommage c'est déjà la fin). Merci donc à Roberta Flack.

 

A découvrir
Nirvana - Nirvana
Nirvana - Nirvana
Urban Peace
Urban Peace
Nickelback - Silver Side Up
Nickelback - Silver Side Up