Reprise de poids #22 : Amsterdam

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 17/06/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Ils sont nombreux à avoir repris Amsterdam de Brel, de Bowie aux Dresden Dolls, d'Élodie Frégé à I Muvrini. Tour d'horizon de ces marins qui boivent.

Aujourd'hui, nous vous emmenons à Amsterdam et notamment dans ce fameux port qu'a si brillamment chanté le grand Jacques. Ce titre est sans doute l'un des plus beaux et l'un des plus poignants qui ait jamais été écrit.

 

Voilà l'interprétation qu'en a fait son auteur. Je ne sais pas pour vous mais on ne peut que regretter de ne pas avoir vu en vrai Brel.

 

La pasionara rouge Catherine Ribeiro a repris le titre dans une interprétation personnelle mais toute aussi magnifique. Écoutez et regarder cette splendide version.

Évidemment on ne peut échapper à la traditionnelle reprise punk qui est, pour une fois, notable puisque Parabellum a réécrit les paroles.

 

En 70, c'est David Bowie qui l'adapte dans la langue de Shakespeare sur une face B. Étonnant, n'est-ce pas ? Bon par contre il peut difficilement rivaliser avec la montée extraordinaire de Brel sur les dernières secondes.

C'est sans doute par Bowie que les Dresden Dolls ont découvert la chanson et la reprennent quelques fois en concert. En anglais ou en VO !

 

Si vous voulez la version d'Isabelle Boulay, c'est par ici. Pour celle d'I Muvrini, vous avez le choix entre le Corse tout seul ou le Corse et l'Argentin . Et si vraiment vous n'avez rien d'autre à faire, tentez le duo de l'impossible : Brel/Élodie Frégé. Et pour finir dans le nul, une certaine Wendy Nazaré ne comprend apparemment pas la chanson :

 

On préfèrera sans doute ce petit live de Madrugada.

A découvrir
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Artsonic - Interview
Artsonic - Interview
3 Doors Down - Away From The Sun
3 Doors Down - Away From The Sun