9/10Radio Néo 95.2 - [Et si on arrêtait d'écouter de la soupe ?]

/ Critique - écrit par Emeric, le 18/01/2005
Notre verdict : 9/10 - Un concentré de talent (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Ca y est, ils l'ont faite ! ! ! La radio Néo (95.2 fm), "Libératrice de talents", n'a pas hésité une seconde à enfermer tous les artistes de sa programmation sur une double compilation pour notre plus grand plaisir. En effet, sa zone de diffusion limitée (dans l'espace et le temps) ne nous permettait pas d'écouter nos groupes et chanteurs préférés hors de la région parisienne. Comme pour une majorité de compilations, le nom : Et si on arrêtait d'écouter de la soupe et l'illustration ne sont franchement pas très convaincants mais après tout ce n'est pas le plus important, il indique clairement l'objectif du projet : nous faire écouter autre chose que la variétoche préchauffée, et de ce côté, le contrat est pleinement rempli.

Bien plus important est donc l'ensemble des artistes présents, 31 exactement, plus ou moins connus mais tous fidèles à l'image de la radio. Les auditeurs habitués ne se seront donc en aucun cas déçu du choix des artistes et retrouveront les incontournables Anis, Vegomatic ou Tétard. Certains grands noms du rock français comme M, parrain du projet qui nous propose une version acoustique de La bonne étoile, Dionysos ou Prohom sont présents pour rassurer les hésitants et sont ainsi garants de la qualité et du sérieux de la compil'. Plus de 120 min d'écoute sont nécessaire pour faire le tour des deux Cds qui sont d'égales valeurs tout en étant très variés. Le premier Cd est typé chanson française, plutôt légère et humoristique avec Le petit voisin de Jeanne Cherhal, festif avec les Bombe 2 bal ou complètement déjanté avec les Fatal Picard qui nous offre un titre inédit Est ce que tu veux avec moi. Néo laisse même sa chance à la talentueuse Olivia Ruiz, ex-starac. Le deuxième opus est un brin plus rock et énergique avec Dionysos, les belges de Yel ou les Uncommonmenfrommars. Bref, il y en a pour tous les goûts.
Et si on arrêtait d'écouter de la soupe est une compilation digne de ce nom, un pur concentré de talent qui décrit le potentiel large et varié de la jeune chanson française. A mettre entre toutes les mains !

A découvrir
Mickey 3D
Mickey 3D
Merzhin - Pleine Lune
Merzhin - Pleine Lune
Alizée - Mes courants électriques
Alizée - Mes courants électriques