6/10Président King Kong - Ouvrir les vannes

/ Critique - écrit par juro, le 11/01/2006
Notre verdict : 6/10 - Votez bien, votez Kong (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

La scène autoproduite hexagonale rock prend petit à petit de l'ampleur avec son lot de bonnes et de moins bonnes surprises. La scène méridionale commence à se faire une petite renommée avec des groupes comme Monalisa ou Jostle, c'est au tour de Président King Kong de s'exposer à la critique. Tout jeune groupe encore en rodage, leur première démo intitulée Ouvrir les vannes se compose de quatre titres axé autour d'un rock classique et sans grande surprise. Cependant, gardez la banane, quelques titres méritent qu'on y prête et une oreille et sont disponibles en écoute libre sur leur site officiel !

Ouvrir les vannes est un morceau typiquement rock garage avec une rythmique simple et un riff de guitare tellement important qu'à force il devient un gimmick autour d'un jeu de batterie des plus classiques. L'ensemble des refrains de la démo donne la pêche, un coup de fouet, on voudrait pousser un « houba ! » si seulement quelques corrections ne restaient à apporter à cette démo. Les textes corrects sont portés par une voix qui reste assez quelconque tout au fil de la démo. Si elle a le mérite d'être distincte et claire, elle ne transmet pas beaucoup d'émotions et semble atteindre certaines limites lorsque des envolées lyriques. Les compositions peuvent être qualifiées de rock garage à juste titre : pleines d'énergie, parfois un peu anarchiques, juste plaisantes au final. L'atterrissage prend la même tournure mais en plus énergique avec un solo de guitare sympathique mais sans encore atteindre des sommets d'originalité ni d'émotion, la fin est assez sèche. Un titre qui passe mais la suite de la démo prend une tournure plus noire dans les textes, bien plus réfléchie, plus intéressante.


Sans doute le meilleur titre de la démo, Cruelles bénéficie de cette noirceur qui se combine avec justesse à la composition. L'embellie du refrain énervée donne une consistance assez savoureuse au titre. Malgré un début assez brouillon, le titre prend forme autour de son texte absolument pas consensuel. Un début de maturité dans les paroles sonne à l'oreille avec joie et se poursuit dans le titre suivant. Mr Sylvestre fait bien sûr référence au célèbre personnage des Guignols de l'info pour faire une critique du système mondiale actuelle fortement tournée vers les pays capitalistes. Avec une rythmique prenant des allures semblables à la précédente, elle est un ton en dessous au niveau du texte mais dénote de la réelle capacité du groupe.

Président King Kong est un trio guitare / basse / batterie dont la marge de progression reste à constater à travers de nouvelles démos. Quelques bons instants laisse présager d'un potentiel à faire fructifier plus en détail mais le manque d'originalité semble freiner le groupe pour prétendre à plus aujourd'hui.

Président King Kong - Ouvrir les vannes

01. Ouvrir les vannes
02. L'atterrissage
03. Cruelles
04. Mr Sylvestre

A découvrir
Lofofora - Lofofora
Lofofora - Lofofora
Korn -
Korn -
3 Doors Down - Away From The Sun
3 Doors Down - Away From The Sun