9/10Portishead - Third

/ Critique - écrit par wqw..., le 16/09/2008
Notre verdict : 9/10 - Quadrature (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 5 réactions

Étonnant, Third montre que Portishead n’a rien perdu de sa superbe, bien au contraire, les britanniques nous font comprendre qu’ils ont encore des choses à nous enseigner...

Après deux albums tout aussi incontournables qu’indispensables et un live lui aussi assez bluffant (ndr : oui, on peut aller ici jusqu’à ce genre d’expressions familières), figures indéniables et emblématiques de la musique de la seconde moitié des années 1990, icône du trip-hop, il aura pourtant fallu attendre près de dix ans pour qu’il y ait une suite à Portishead.


Les divers projets solos de côté (ndr : rappelons-nous d’ailleurs du Out Of Season de Beth Gibbons en compagnie de Rustin Man), il était donc temps de se lancer dans l’aventure Third. Quelques mots tirés d’une radio brésilienne et le silence est rompu. Des lignes de cordes s’avancent rassurant le fan de la première et de la deuxième heure… tout comme le fera plus tard Plastic

Mais attention il s’agit bien là d’un album de rupture. Des rythmiques bien percussives et froides, des guitares incisives, des sonorités et des ambiances plus variées, plus sombres. Un univers riche qui se révèle rapidement addictif. Un Hunter comme pourrait le faire Goldfrapp, un début de The Rip à la Nico, des dissonances sonicyouthienne sur We Carry On, un ukulélé pour un Deep Water très 'Hawai during the 50’s' avant d’être pris à la gorge par Machine Gun dont les sonorités sales ne déplairaient pas à Aphex Twin, couplées à des claviers dignes d’un Vangelis au mieux de sa forme.

Étonnant, Third montre que Portishead n’a rien perdu de sa superbe, bien au contraire, les britanniques nous font comprendre qu’ils ont encore des choses à nous enseigner, qu’ils restent encore une référence avec laquelle il va falloir compter un petit moment… Pourquoi s’en plaindre ?

 


Portishead - Third

01. Silence
02. Hunter
03. Nylon Smile
04. The Rip
05. Plastic
06. We Carry On
07. Deep Water
08. Machine Gun
09. Small
10. Magic Doors
11. Threads

 

A découvrir
Pearl Jam - L'intégrale
Pearl Jam - L'intégrale
Blink-182 - Enema of the State
Blink-182 - Enema of the State
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit