7/10Poor Boy - Untitled EP

/ Critique - écrit par wqw..., le 19/05/2008
Notre verdict : 7/10 - Sans le sous, mais le son (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - 1 réaction

Poor Boy brouille les pistes avec un songwriting subtil qui refuse les catalogages et nous fait déjà souhaiter la suite !

CHRONIQUE EXPRESS

Basé à Morlaix, ce breton a longtemps prêté main forte à de nombreux camarades de jeux musicaux comme John Trap, Abstrackt, Keal Agram, etc. Il se lance finalement dans l’aventure, écume les scènes et s’entoure de quelques amis pour enfin accoucher sur disque ses premières chansons perdues entre folk rageuse et noise pas si sage, une tension palpable le temps de ces quelques titres, avant-goût nécessaire à un premier album programmé pour septembre et réalisé sous la houlette de Peter Deimel (dEUS, Chokebore, Sloy, Hushpuppies…) au mythique studio Blackbox d’Angers. Si l’on pense à Rhésus le temps d’Untitled Son, Poor Boy brouille les pistes avec un songwriting subtil qui refuse les catalogages et nous fait déjà souhaiter la suite !  

Poor Boy - Untitled EP
01. Untitled Son
02. This Was The Day
03. Untitled Son (remix by John Trap)
04. Untitled Son (remix)

A découvrir
Mickey 3D
Mickey 3D
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Merzhin - Adrénaline
Merzhin - Adrénaline