6.5/10Pierre-Stéphane Michel - Rayon Vert

/ Critique - écrit par wqw..., le 14/10/2006
Notre verdict : 6.5/10 - Bonne technique mais... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

La séduction sans révolution, ni exaltation. Une touche de folie ou d'impertinence donnerait à ce trio la reconnaissance que devraient lui donner ses qualités techniques.

Le label français Sketch renaît de ses cendres grâce à un groupe japonais, Les Ateliers Sawano, qui assurait déjà la distribution de ses disques au Pays du Soleil levant. Pas de grands changements en apparence, puisque ligne graphique et qualité sont toujours au rendez-vous pour les deux nouvelles sorties, Prayer du japonais Kyoshi Kitagawa et ce Rayon Vert.

Pianiste classique de formation, Pierre-Stéphane Michel n'a jamais pu considérer la contrebasse comme un simple instrument d'accompagnement, un soutien rythmique, mais bel et bien un instrument de composition à part entière. Depuis le milieu des années 1990, celui-ci tente de le démontrer avec diverses figures de la scène hexagonale et au sein des groupes Composit et Dyade.

Habile, Michel pousse un peu plus loin le lyrisme qui le caractérisait déjà. Des mélodies séduisantes soutenues par le pianiste Jean-Pierre Como, dont le touché ajoute un peu plus de poésie. Delestré souligne en toute connivence le travail du contrebassiste, entre rythmique et musicalité, inspiré par Keith Jarrett ou Bill Evans.

L'ensemble laisse pourtant un peu sur sa faim. Tout y est peut-être un peu trop propre et policé. La séduction sans révolution, ni exaltation. Une touche de folie ou d'impertinence donnerait à ce trio la reconnaissance que devraient lui donner ses qualités techniques.

 

Pierre-Stéphane Michel - Rayon Vert
01. Chapo-bas
02. L'Occitane
03. Haute-fidélité
04. Stella Maris
05. Château d'Argol
06. Rayon Vert
07. Axel
08. All The Things You Are
09. Volte face
10. 14 quai de la quarantaine

A découvrir
Blink-182 - Enema of the State
Blink-182 - Enema of the State
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
MuDvAyNe - The End of All Things to Come
MuDvAyNe - The End of All Things to Come