8/10Phoenix - Alphabetical

/ Critique - écrit par Filipe, le 12/04/2004
Notre verdict : 8/10 - Fascination du détail (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le contexte dans lequel est expulsé leur premier album et le caractère à la fois moderne et intemporel qui émane de la plupart des orchestrations qui y figurent est probablement en mesure d'expliquer à la fois son succès quasi-planétaire et son relatif échec en France. N'en déplaise à leurs vils détracteurs, Deck D'Arcy, Laurent Brancowitz, Thomas Mars et Christian Mazzalai semblent aujourd'hui avoir survécu à l'euphorie United : Alphabetical, disponible fin mars 2004, consiste en un généreux assemblage de confrontations musicales, dont les tendances représentées seraient le rock, le funk, le folk, le blues et le hip-hop. Si bien que l'unicité artistique et l'apparente maîtrise de ce nouvel opus, fractionné en une dizaine d'actes, ne se discute pas.

Nous avons été très attentifs à l'honnêteté des mots et à la justesse des émotions, quitte à ce que l'introspection soit parfois douloureuse. On voulait éviter la dispersion, le côté catalogue de styles. On s'est donc montré hyper sélectif dans le choix comme dans l'arrangement des morceaux, en essayant de bannir tout effet de style, pour privilégier l'énergie brute et l'intensité de l'interprétation. En même temps, on voulait que l'ensemble soit souple, sophistiqué et surtout vraiment unique et jubilatoire ; au fond, le seul objectif c'est qu'arrivé à la fin du disque, on n'ait qu'une seule envie : le remettre au début. Blablabla blablabla...

Everything is Everything, Run Run Run, I'm an Actor et Love for Granted en sont les quatre titres initiaux mais également les quatre points culminants : le premier est un titre modèle, qui s'inscrit en parfaite continuité avec United ; le second juxtapose une série d'intonations de folk à une inusable rythmique hip-hop ; le troisième reproduit la complainte écervelée d'un nombriliste impétueux ; le quatrième est une douce excursion romantique, qui suggère sanglots et soupirs entre chacune de ses notes. Toutefois, la perception des nuances de noir et de blanc, peignant chaque autre extrait de cet album, lui confère une grandeur inéluctable, puisque le moindre de leurs détails participe à son étonnante différenciation commerciale.

A découvrir
Phoenix - United
Phoenix - United
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Maze - Some Noise
Maze - Some Noise