9/10Odezenne, un album de bon goût

/ Critique - écrit par nazonfly, le 06/01/2022
Notre verdict : 9/10 - Lumineux (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : odezenne album groupe alix musique titre premier

Comment un groupe qui m'était inconnu il y a 4 ans m'est devenu une référence et comment leur nouvel album assoit encore plus leur place dans ma vie

Il me faut vous faire une confession : j’ai découvert Odezenne tout récemment. Pire, mon premier contact avec le groupe avec le groupe a été… circonspect. Une fois cependant entré dans l’univers douceâtre et mélancolique d’Odezenne, il m’a été impossible de m’en extirper et Odezenne est devenu un de ces groupes qui reviennent de façon régulière dans ma vie musicale. C’est ainsi qu’une partie des 16 titres de 1200 mètres en tout m’était déjà connue puisqu’ils sont précédemment sortis en single ou en clip : Caprice, Hardcore, Mamour, Géranium, Vu d’ici ou l’entêtant Une danse de mauvais goût chanté avec Mansfield TYA qui a hanté mes journées pendant de longues semaines.

Que dire alors de cet album ? Qu’à l’instar de sa couverture semblant montrer un nuage à visage humain jeter un doux regard sur l’humanité, 1200 mètres en tout nous berce dans un rêve cotonneux et lancinant où l’amour tient évidemment une grande place ? Qu’il perpétue ce mélange de musique électro tour à tour dansante ou planante qu’on trouvait sur les deux précédents albums, Dolziger Str 2 et Au Baccara ? Que les voix délicieusement désenchantées sont elles-aussi toujours présentes et caressent nos oreilles de la plus belle des manières ? Que finalement Odezenne trace son sillon avec une maîtrise certaine !


DR.

Pour explorer cet album, tentons, une fois n'est pas coutume, de faire un petit Top 5 des meilleurs chansons de 1200 mètres en tout ?

En numéro 5, il y aurait sans doute Bitch, le titre le plus remuant de l’album avec son beat de dancefloor.

En numéro 4, je mettrais volontiers Géranium et son gimmick éponyme qui revient de façon entêtante.

En numéro 3, Hardcore et son clip composé de 5000 rushes récoltés pendant le confinement et montrant plus de quatre minutes de paysages vus à travers les fenêtres. Ce confinement total peut être vu comme un temps suspendu avec comme seul horizon notre chez-soi. Bizarrement la musique éthérée de ce titre et certaines paroles résonnent particulièrement avec cette période spéciale : « On était carré, j'allais clore, on est décalé, hardcore ».


DR.

En numéro 2, il faudrait peut-être dire quelques mots de Vu d’ici avec le clip documentaire réalisé par Marie-Priska Caillet, la sœur d’Alix disparue en octobre dernier. Quelques images sur le thème de la renaissance, de la guérison et du devoir d’allégresse pour une musique poignante aux paroles interprétables à l’infini.

En numéro un, tout en haut du podium, se trouverait, sans que cela ne souffre d’aucune contestation Une danse de mauvais goût. Les paroles chantées à deux voix avec Rebeka Warrior (Mansfield TYA, Kompromat et évidemment Sexy Sushi) sont tout simplement superbes : « Quand tes silences se font trop longs, je me languis de tes paroles. Et quand bien même j’ai raison, c’est le silence qui résonne. Tes silences, je les veux. Ici et dans ma tombe. » mais c’est surtout l’émotion qui se dégage de ce titre émouvant qui remporte tous les suffrages.

Odezenne a ceci de particulier qu’à force d’écoutes, les chansons s’insinuent sournoisement dans la tête et ne la quittent pas si finalement. Au fur et à mesure des écoutes, elles deviennent même une évidence et l’on ne peut les oublier. 1200 mètres en tout n’échappe pas à constat, nul doute que cet album ne quittera pas votre platine (ou votre playlist) de sitôt.

Point fort : la cohérence du monde d'Odezenne

Point faible : la difficulté relative d'entrer dans leur monde

La critique en 140 caractères : 1200 mètres en tout est assurément un album du meilleur goût, dansant et planant, triste et joyeux, brumeux et éclairé

En écoute Une danse de mauvais goût

Odezenne – 1200 mètres en tout

01. Mr Fétis
02. Caprice

03. Svengo
04. Candi
05. Palavas les flots
06. Bitch
07. Regarde si c’est loin
08. Garnement
09. Une danse de mauvais goût (feat. Mansfield TYA)
10. Pablo
11. Hardcore
12. Mamour
13. San Pellegrino
14. Deux traits
15. Géranium
16. Vu d’ici

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites