5.5/10Oceans Of Sadness - The Arrogance of Ignorance

/ Critique - écrit par wqw..., le 22/10/2008
Notre verdict : 5.5/10 - Pas de quoi autant pleurer… (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Leur métal puise dans les différentes composantes du genre pour en tirer la substantifique moelle et les réunir de manière heureuse dans un opus finalement assez difficile à définir.

CHRONIQUE EXPRESS

Cinquième album pour ce sextet belge considéré comme un digne représentant de l’avant-garde métal européenne. Produit comme Mirror Palace, leur précédent opus, par Jens Bogren à qui l’ont doit déjà quelques réalisations pour Opeth ou Katatonia, The Arrogance of Ignorance devraient intéresser les fans de ces deux groupes, mais aussi ceux de Solefald ou d’Arcturus. On y retrouve les participations de Annlouice Loegdlund du Diablo Swing Orchestra ainsi que de Johan Liiva de Hearse et anciennement membre d’Arch Enemy. Au petit jeu du name-dropping notons également l’artwork réalisé par Seth Siro Anton de Septicflesh. Toute cette effervescence est-elle bien nécessaire ? Leur métal puise dans les différentes composantes du genre pour en tirer la substantifique moelle et les réunir de manière heureuse dans un opus finalement assez difficile à définir. Comme un vin, on s’amuse à détecter les différentes saveurs qui le  composent. Cela fait-il pour autant un grand cru ? Sans doute pas, mais il n’en demeure pas moins agréable. 
 



Oceans Of Sadness 
- The Arrogance of Ignorance
01. Roulette
02. Self-fulfilling Prophecy
03. Subconscious
04. Some Things Seem So Easy - mp3
05. The Weakest Link
06. Between The Lines
07. In The End
08. From Then On
09. Failure
10. Hope

 

A découvrir
Zwan - Mary Star Of The Sea
Zwan - Mary Star Of The Sea
Maze - Some Noise
Maze - Some Noise
Oasis
Oasis