1/10Le nouveau Justin Bieber. Hé ouais.

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 05/11/2011
Notre verdict : 1/10 - Peut mieux faire (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 23 réactions

Argumentaire concernant la critique du nouveau Justin Bieber, Under the mistletoe, sur Krinein. Tout d'abord, il y a le hasard. Le hasard, cette inconnue qui se niche dans tous les phénomènes physiques, est aussi à l'origine de cette
Juste un bélouga
critique. Votre serviteur était en train de surfer sur le site d'Allomusic, site de streaming musical non limité dans la durée et, entre parenthèses, absolument vérolé par d'incessantes pubs, quand il avisa que le dernier Justin Bieber, l'ado le plus jalousé/détesté/moqué du web et d'ailleurs, était sorti. Ensuite il y a bien évidemment la curiosité qui fait cliquer sur l'album. Car, il nous faut l'admettre, hormis le tube Baby, nous ne connaissions pas la discographie du Macaulay Culkin de la musique. Après il y a bien sûr les bas instincts visant à générer du click et encore du click, histoire de pouvoir faire manger sa femme et ses enfants (la vie de critique n'est pas facile). Et parler du Priscilla américain est une valeur sûre pour faire le buzz, et encore plus de la disparition corps et biens de Tokio Hotel (double combo Tokio Hotel, Justin Bieber dans la même critique, le lectorat 3-10 ans de Krinein s'étoffe). Il y a aussi le fait, incontestable, que Under the mistletoe est un album de reprises, et vous savez comme on aime les reprises sur Krinein ! Pour finir il y a l'envie de sortir du carcan des bonnes petites productions inconnues pour critiquer cette affreuse bouillie commerciale inécoutable. Oh certes nous aurions parfaitement pu brosser le portrait de l'infâme Lady Gaga qui cache son eurodance des années 90 derrière des looks extravagants : qu'importe le moine s'il y a la robe (de préférence courte et échancrée). Nous aurions pu aussi nous pencher sur Franck Michael mais nos grand-mères, si elles utilisent de plus en plus internet, n'ont sans doute pas l'idée de chercher à lire une critique de leur chanteur favori. Non, non, c'est sur Justin Bieber qu'est tombé notre choix.

La critique !

Et malheur à nos oreilles. D'emblée mettons les choses au clair : le deuxième album de JB (si l'on excepte la version 2.0 de My world) est un album de
La photo parle d'elle-même
reprises... de Noël. Certes c'est une habitude aux USA pour les artistes de célébrer la venue du Petit Papa Noël mais de là à en faire son deuxième album, ça doit être une première. Le Bill Kaulitz à la coiffure qui rassure ne se lance pas dans l'aventure seul : il s'accompagne d'artistes internationaux de premier plan comme Usher, Mariah Carey, Busta Rhymes ou les pas franchement regrettés Boyz II Men. Les premières notes de Only thing I ever get for Christmas laissent espérer un album gentillet, pas franchement transcendant, pas franchement horrible. Il n'en est rien. Chaque nouveau titre est l'occasion de découvrir une nouvelle facette de l'horreur. Tout ce que l'on peut détester dans la chanson est présent dans cet album. Les affreux rythmes R'n'B qu'on retrouve un peu partout et qui ravalent toute chanson au rang de bouillie inécoutable (Only thing I ever get for Christmas). De désagréables « clochettes de Noël » (Mistletoe, All I want is you). Des mièvreries plus sucrées que du glucose liquide (The Christmas song). Des titres tout simplement fades (Fa la la, Home this Christmas). Une reprise de Drummer boy (Petit tambour en français) qui commence bien avant de finir par une espèce de rap bieberien. Et un bon vieux solo de guitare hard-FM des années 80 sur The Christmas song !!! Sans oublier la lente agonie d'un Silent night qui se veut tranquille mais est en réalité soporifique. Bref, pas grand chose à sauver d'un album oscillant entre joie idiote (Santa Claus is coming to town) et bouillie R'n'B avec la voix traînant sur toutes les syllabes et parfois auto-tunée. À fuir. Absolument. (pourtant nous avons essayé d'oublier nos préjugés sur Justin Bieber, mais cet album est juste inécoutable.).

 

Justin Bieber – Under the mistletoe

01. Only thing I ever get for Christmas
02. Mistletoe
03. The Christmas song (feat Usher)
04. Santa Claus is coming to town
05. Fa La La (feat Boyz II Men)
06. All I want for Christmas is you (feat Mariah Carey)
07. Drummer boy (feat Busta Rhymes)
08. Christmas Eve
09. All I want is you
10. Home this Christmas (feat The Band Perry)
11. Silent night

A découvrir
Urban Peace
Urban Peace
Blur - Best of
Blur - Best of
Java - Hawaï
Java - Hawaï