9/10Noir Désir - En public

/ Critique - écrit par Emeric, le 01/10/2005
Notre verdict : 9/10 - Désir de live ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

La lourde tâche qui m'est confiée me ravit autant qu'elle m'effraie. En effet, chroniquer le dernier album de Noir Désir n'est pas une mince affaire. Le groupe est connu de tous, aussi bien par les fans de rock français (Noir Désir est considéré comme le meilleur groupe de rock français) que par l'ensemble de curieux avides d'histoires tragiques suite aux événements de Vilnius largement étalés dans la presse.

Concentrons nous sur ce Noir Désir En Public. Cet album était en préparation depuis 2003, puis sagement et dignement rangé dans les cartons en Octobre. La vague médiatique passée, la bande à Cantat, avec l'approbation de ce dernier, relance ce projet de live dont l'enregistrement a été effectué lors de la tournée "Des Visages des Figures" (2002-2003).
Si tout avait pu tenir en un seul disque, c'est probablement ce qu'ils auraient fait tant l'équité est respectée; aucune distinction majeure entre les deux disques, qui se partagent les meilleurs titres du groupe. Si Cd1 (69 min, 12 titres) se vante de posséder One Trip One noise, Les écorchés ou l'incontournable Tostaky, Cd2 réplique par L'homme pressé, Le vent nous portera ou Comme elle vient, véritable bombe atomique tant par son ryhme soutenu que par l'énergie et l'émotion qu'apporte Cantat! L'interprétation de Ces gens-là (Brel) est impeccable et vous donne des frissons dans le dos. Idem pour Des armes de Ferré. Chaque titre est revisité, ce qui créé un sentiment de nouveauté, comme One trip one noise qui est presque méconnaissable.

Modification des rythmes du chant, sur des textes parfois parlés, participation du public, Noir Des' est bien à sa place sur scène, on comprend pourquoi!
Le public est bien évidemment présent mais pas de manière exagérée comme dans bien des lives. Les titres débutent rapidement, sans applaudissements prolongés ni hurlements de fans hystériques, et c'est appréciable. On a l'étrange sensation de se retrouver aux côtés de Cantat, entre le groupe et le public, cela en raison du choix artistique et technique du groupe : ils se sont basés pour l'enregistrement sur le retour venant de la scène et non du son issu du public! Originalité qui fait de l'album une pièce unique.

Et parmi la discographie du groupe, s'il fallait n'en retenir qu'un seul ? Serait-ce ce double live Noir désir En Public? Peut-être bien...

A découvrir
Noir Désir - Des visages des figures
Noir Désir - Des visages des figures
Artsonic - Interview
Artsonic - Interview
Aldebert - Interview
Aldebert - Interview