7.5/10No Doubt - The Singles 1992-2003

/ Critique - écrit par Val Lazare, le 11/01/2004
Notre verdict : 7.5/10 - It's Their Lifes (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Fin 2003, voici que No Doubt nous offre un album intitulé The Singles 1992-2003 aux curieux airs de best of.
Un best of, c'en est un. L'occasion de se pencher sur un groupe qui aura rythmé quelques unes de mes années. C'était il y a 8 ans, le band, amené par la délicieuse Gwen Stefani, sortait Tragic Kingdom. Un album rock plein de soleil qui contrebalançait alors furieusement le spleen des défunts Nirvana.

En 87, des étudiants se réunissent autour de No Doubt. Eric Stefani recrute sa petite soeur pour chanter sur les choeurs. Après le suicide de leur chanteur, les orphelins décident de poursuivre leur route en laissant Gwen seule au micro. Sur des débuts timorés, No Doubt tourne autour de Anaheim, bled ensoleillé de Californie et quartier général du groupe.

Bien qu'ayant ouvert à l'époque pour des groupes comme Fishbone et même pour la Mano (la Mano Negra, vous m'avez bien entendu), ce n'est qu'avec leur deuxième album, Tragic Kingdom, que No Doubt sort de l'ombre et connaît son premier succès planétaire. MTV plante ses crocs bien profond et ne lâchera plus le groupe.

The Singles 1992-2003 est donc un seize titres qui nous sert ce que le groupe a pu faire de meilleur, se concentrant sur les albums Tragic Kingdom, Return Of Saturn et Rocksteady . S'il est entendu que No Doubt ne figure pas au rang des groupes qui auront changer le rock, ses mélodies simples et accrocheuses, portées par des rythmiques de ska et de punk propret, nous auront fait bouger les oreilles.
The Singles est lancé sur Just A girl, le tube qui fit découvrir les No Doubt. Vaguement festif, suffisamment déluré, la formation guitate-basse-batterie-clavier crache son rock ska pour rester un pas derrière la voix de Gwen, ce qui contribue à attendrir sensiblement les compositions du groupe. Rock bridé qu'on retrouve avec plaisir sur Sunday Morning, Spiderwebs, Excuse Me Mr et Dont Speak.

Mais No Doubt est également un groupe qui a curieusement évolué. Après avoir mis le feu aux salles de concert, No Doubt a très bien pu vouloir faire de même avec les clubs... Toujours est il qu'ils sont allés pêcher par la suite des sons hip-hop, ragga, reggae ou dance qu'ils ont réussi à intégrer, sans pour autant perdre leur âme. Ainsi, Hey Baby, Hella Good ou Underneath It All font office d'extraterrestres pour un groupe qui se veut rock. No Doubt se serait-il fait vampiriser sa rythmique pour laisser Gwen seule aux commandes (on se rappelera le featuring rap avec Eve, plutôt tape à l'oeil) ? Plutôt que de jouer la carte du business, on peut y voir l'envie pour un groupe de changer d'air, d'aller chercher l'inspiration sous de nouveaux horizons.

Du rock fiévreux à la ballade, du déhanché ragga au tube semi techno, The Singles a pour constante la voix sucrée et élastique de sa jolie chanteuse. Bourré de hits, le best of a des airs de feux d'artifices avant le tiré de rideau. Ne reste plus qu'à tourner la page et à pleurer le temps passé.

1 Just A Girl
2. It's My Life
3. Key Baby
4. Bathwater
5. Sunday Morning
6. Hella Good
7. New
8. Underneath It All
9. Excuse Me Mr.
10. Running
11. Spiderwebs
12. Simple Kind Of Life
13. Don't Speak
14. Ex-Girlfriend
15. Trapped In A Box
16. Girls Get The Bass In The Back (Bonus Track)

A découvrir
Superbus - Aeromusical
Superbus - Aeromusical
La Ruda Salska
La Ruda Salska
Static-X - Machine
Static-X - Machine