NO CHILD SOLDIERS

/ Actualité - écrit par Filipe, le 11/11/2006

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Ceci est un communiqué réalisé par l'Association AÏKAH, AMNESTY INTERNATIONAL, UNICEF et O+ Music

20 novembre 2006 : Journée mondiale des droits de l'enfant


Les plus grands artistes africains réunis pour la démobilisation des enfants soldats !

NO CHILD SOLDIERS a pour objectifs d'informer le plus grand nombre de l'existence et du sort des enfants soldats dans le monde et de financer des programmes pour leur réinsertion. AÏKAH a mobilisé les artistes africains parmi les plus talentueux pour réaliser un disque dont les bénéfices seront reversés à des associations locales dont la transparence et l'efficacité des actions en faveur des enfants soldats est garantie par le Collectif français contre l'utilisation d'enfants soldats, partenaire du projet. Alpha Blondy, Angélique Kidjo, Mama Keita, Lokua Kanza, Bibie, Ben Okafor, Monique Séka, Charlotte M'Bango, Aïcha Koné & Madéka se sont donc retrouvés en studio pour interpréter le titre inédit "BEMAMOU - enfants soldats", réalisé et enregistré pour l'occasion.

NO CHILD SOLDIERS, c'est aussi la participation de Salif Keita, Tété, Rokia Traoré, Extra Bokaya, Youssou N'Dour, Geoffrey Oryema & Corneille. AÏKAH a également fédéré des partenaires de choix autour du projet, dont le label O+ Music, le distributeur international Harmonia Mundi, RFI et bien sûr le Collectif français contre l'utilisation d'enfants soldats dont font partie UNICEF France & Amnesty International. Par le biais de la musique, AÏKAH a réussi à faire parler de la situation alarmante des enfants soldats en suscitant l'intérêt des médias et en y faisant intervenir artistes et membres d'ONG spécialisés. NO CHILD SOLDIERS, c'est la mise à disposition des médias et du public de supports pour relayer et comprendre le phénomène des enfants soldats : diffusion du titre "Bemamou" en playlist sur de nombreuses radios nationales, locales et internationales, diffusion du clip "Bemamou" sur M6, TRACE TV, TF1, France 2, TV5, RFO TV, mise en bacs du CD avec un livret informatif sur la situation des enfants soldats, mise en ligne du site nochildsoldiers.org, plateforme d'informations et de liens vers les sites spécialisés.

A ce jour, NO CHILD SOLDIERS s'est vendu à près de 8 000 exemplaires depuis sa sortie en mai 2006.


NO CHILD SOLDIERS : PREMIERS RESULTATS

Le financement de projets d'associations de terrain aujourd'hui, grâce à la confiance et à l'intérêt des médias et du public, AÏKAH est en passe d'atteindre l'objectif qu'elle poursuit depuis le commencement du projet il y a deux ans : financer des programmes, réalisés par des associations de terrain, pour la réinsertion sociale et professionnelle des enfants associés aux forces et groupes armés. AÏKAH affectera 2/3 des bénéfices des exemplaires vendus au financement de programmes de ce type, sous la bienveillance du Collectif contre l'utilisation d'enfants soldats. AÏKAH est actuellement en train de faire le choix de l'association bénéficiaire. L'autre tiers des bénéfices sera utilisé pour le développement des nouveaux projets de l'association AÏKAH, toujours dans le cadre de NO CHILD SOLDIERS, dans le but d'informer le plus grand nombre de la situation des enfants soldats.


Objectifs des programmes financés par NO CHILD SOLDIERS

Engager la démobilisation d'enfants associés aux entités armées. Accompagner la réintégration sociale des enfants sortis des groupes armés et leur assurer un bien être physique et mental suite aux préjudices subis. Récupérer, héberger et encadrer les enfants nécessitant des mesures spéciales de protection. Prise en charge et accompagnement psychosocial, recherches et réunification familiales pour les enfants sortis des groupes armés. Accompagner la réinsertion sociale et économique des enfants sortis des groupes armés par des formations, apprentissages professionnels et activités génératrices de revenus. Prévenir le recrutement ou le re-recrutement d'enfants à risque par une approche de mobilisation à base communautaire.


20 NOVEMBRE : JOURNEE MONDIALE DES DROITS DE L'ENFANT
MISE EN PLACE EXCEPTIONNELLE DU CD DANS LES POINTS PRESSE

A partir du 20 novembre 2006 et jusqu'en janvier 2007, NO CHILD SOLDIERS sera disponible dans plus de 3000 points de vente de proximité : marchands de journaux, librairies, maisons de la presse, points presse des supermarchés, gares... au prix imbattable de 9 euros 90 ! A l'occasion de la journée mondiale des droits de l'enfant, FRANCE 2 diffusera le 18 novembre un documentaire inédit de 26 minutes, tourné au Libéria, répondant à de nombreuses questions sur la condition et le devenir des ex-enfants soldats : pourquoi ont-ils été enrôlés? Comment ont-ils vécu cet enrôlement puis leur démobilisation? Qu'en est-il de leur nouvelle vie? Ont-ils retrouvé leur famille? Se sont-ils réinsérés socialement? Ont-ils trouvé un travail? A quelles difficultés font-ils face? Quels sont leurs projets d'avenir?... Réalisé par Label-Télé en collaboration avec l'UNICEF, ce documentaire nous ouvre les portes des centres de réinsertion et recueille les témoignages d'enfants et d'adolescents démobilisés à différents stades de leur "reconstruction". Passé, présent et futur des ex-enfants soldats, ce film évoque, à travers une diversité de récits, le douloureux parcours de ces enfants victimes de la guerre.

L'association AÏKAH remercie Label Télé d'avoir choisi NO CHILD SOLDIERS pour en être la bande originale.

A découvrir
Urban Peace
Urban Peace
3 jours en vrac ! 2 discs en live
3 jours en vrac ! 2 discs en live
Up and Down, l'hymne des lofteurs
Up and Down, l'hymne des lofteurs