5/10Nicki Minaj - Pink Friday: ROMAN RELOADED

/ Critique - écrit par OuRs256, le 11/05/2012
Notre verdict : 5/10 - My CD in your face (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 8 réactions

J'ai découvert  Minaj il y a quelques mois de cela en regardant l'émission américaine Saturday Night Live. En voyant le sketch musical dans lequel elle était impliquée (The Creeps), j'étais loin de me douter de ce qui m'attendait à l'écoute de cet album. Non mais vraiment, j'étais à années lumières de pouvoir l'imaginer...

 

Ne vous attendez pas une seule seconde à retrouver cet esprit bon enfant et assez drôle dans cet album puisque ce n'est pas du tout le même style. Starships est un titre qui cartonne sur les ondes et aussi le premier extrait de ce nouvel album de la chanteuse sulfureuse. C'est un excellent titre, très dance et qui incite à bouger son corps. On sent l'influence David Guetta, il n'y a pas de doute la-dessus (ça tombe bien il lui a filé un coup de main pour la composition).

Le souci vient quand on commence à écouter l'album en entier. Nicki Minaj fait du Hip-Hop hardcore pur et dur avec tout ce que cela implique. C'est à dire qu'elle enchaîne les raps endiablés, ce qui n'est pas spécialement gênant en soi et certains sont même plutôt bons, mais que lesdits raps contiennent une moyenne de 12 insultes par phrase, ce qui s'avère rapidement énervant. Je n'avais jamais entendu une fille débiter autant d'insultes à la seconde et de encore moins de manière aussi crue (les enfants, cachez-vous les yeux). Elle répète l'expression dick in your face (j'ose même pas le traduire...) presque comme un leitmotiv, ce qui fait vraiment bizarre...

Malgré cette vulgarité presque incessante, on retrouve des chansons un peu plus calme, qui font plus lover comme Right By My Side (feat. Chris Brown) ou Sex in the Lounge (feat. Lil Wayne) qui permettent à celui qui écoute de respirer un peu entre toutes ces insultes envoyées à la vitesse de la lumière. C'est dommage, le premier album était un peu plus soft à ce niveau là et avait de très bonnes chansons. Les qualités de rappeuse de la demoiselle sont indéniables, elle a un flow très rapide et des textes assez recherchés (hors insulte et co. évidemment...) et qui marchent bien.

Au final, on retrouve un album en demi-teinte et l'écoute s'avère assez décevante (enfin, là, je parle pour mon expérience personnelle puisque je ne m'attendais pas du tout à ça). Il n'empêche que j'écoute Starships assez souvent (c'est une chanson hyper catchy et qui rentre vite dans la tête en fait). Même si vous adorez le hip hop, je ne suis pas sûr à 100% que vous serez comblés par la demoiselle mais qui sait, vous pouvez toujours tenter. Les autres pourront passer leur chemin où se contenter des titres grands publics que Nicki Minaj proposera aux radios.

 

Nicki Minaj - Pink friday : Roman reloaded

1. Roman Holiday 4:06
2. Come on a Cone 3:05
3. I Am Your Leader (featuring Cam’ron and Rick Ross) 3:34
4. Beez in the Trap (featuring 2 Chainz) 4:28
5. HOV Lane 3:13
6. Roman Reloaded (featuring Lil Wayne) 3:17
7. Champion (featuring Nas, Drake, and Young Jeezy) 4:56
8. Right by My Side (feat Chris Brown) 4:34
9. Sex in the Lounge (feat Lil Wayne and Bobby V) 4:56
10. Starships 3:30
11. Pound The Alarm 3:26
12. Whip It 3:15
13. Automatic 3:18
14. Beautiful Sinner 3:47
15. Marilyn Monroe 3:16
16. Young Forever 3:06
17. Fire Burns 2:59
18. Gun Shot(featuring Beenie Man) 4:40
19. Stupid Hoe 3:17

 

En bonus, le clip de Starships :

A découvrir
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Phoenix - United
Phoenix - United
Lofofora - Lofofora
Lofofora - Lofofora