4.5/10New Order - Waiting for the Sirens' Call

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 11/04/2005
Notre verdict : 4.5/10 - Waiting For Spring (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

New Order est un groupe anglais internationalement reconnu depuis plus de 20 ans. Formé quelques mois seulement après le suicide de Ian Curtis qui marqua la mort de Joy Division, il est composé du guitariste et chanteur Bernard Sumner, du claviériste Gillian Gilbert, du bassiste Peter Hook et du batteur Stephen Morris.
Les quatre compères de Manchester connurent leur heure de gloire dans les années 1980 en mélangeant rythmes disco, sons électroniques et chansons Rock et Pop. Leurs titres les plus connus sont Everything's Gone Green, Temptation, Confusion, Fine Time, Round And Round ainsi que les incontournables tubes Blue Monday, Bizarre Love Triangle et True Faith. Après une séparation dans les années 1990, le groupe s'était reformé en 2001 pour nous livrer Get Ready, un album qui mélangeait habilement Rock et Electro.
En 2005, le groupe phare de la ville au maillot rouge revient avec un nouvel album intitulé Waiting for the Sirens' Call, accompagné des instruments de Phil Cunningham.

Dès les premières notes, on remarque que New Order a décider de continuer sur la lancée de Get Ready. Moins Electro mais toujours aussi Rock que la plupart des succès du groupe, Who's Joe nous démontre que New Order n'a rien perdu à son talent de composition de chansons très arrangées caractérisées par une profusion d'instruments (l'intro au violon est du plus bel effet), de refrains captivants, de solos et de riffs de guitares spécifiques à la formation. Cette formule est répétée avec succès sur Turn, Wainting For The Siren's Call (marqué par des nappes de synthés eighties) et surtout sur le single Krafty, véritable sommet de l'album, qui séduit avec son refrain imparable plein de positivité mélodique, sa boite à rythme, ses violons mélancoliques et son clip qui n'est pas sans rappeler celui du titre Do You Remember The First Time? de Pulp. Guilt Is A Useless Emotion, de son côté, est la seule incartade Disco de l'opus et nous rappelle avec plaisir d'autres succès du groupe marqués par des basses et des rythmes de dinosaures.
Malheureusement, pour ce qui est du reste, New Order se perd souvent dans des longueurs trop répétitives (Hey Now What You Doing) et dans une variété vulgaire (le Reggae-Rock-Eighties I Told You So, Morning Night And Day, Jetstream et le carrément grossier Working Overtime avec ses guitares lourdes et poisseuses).

Comme sur la plupart de ses autres albums, New Order nous offre surtout une poignée de singles potentiels impeccables. Pour ce qui est du reste, le groupe ne fait répéter à l'infini ce qu'il a déjà fait, avec un intérêt largement variable.

A découvrir
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Mind the Step - 4 titres
Mind the Step - 4 titres