7.5/10The Narcicyst - The Narcicyst

/ Critique - écrit par ozsy, le 19/04/2010
Notre verdict : 7.5/10 - Tabarnak (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Pourfendre les clichés sur les Irakiens et le monde musulman, telle est la mission que s'est fixée The Narcicyst. Un MC conscient, dont les rimes mouchent aussi bien les médias que de célèbres rappeurs comme Busta Rhymes.

Ce jeune irako-canadien a grandi dans une culture musicale très éclectique, baignant majoritairement dans le hip-hop. Un univers aux références multiples tel Mos Def, Public Enemy, IAM ou bien Nas. On pourrait rajouter qu'il s'y cache sûrement des influences du Wu-Tang. Mais le bonhomme, ne s'arrêtant pas là, n'hésite pas non plus à puiser son inspiration au travers du rock, du blues, du R'N'B (de l'époque) ou bien encore de la soul. The Narcisyst a su donc tout assimiler, intégrer, digérer et, avec talent, a réussi à enfanter et tailler, tel un diamantaire, un pur concentré musical.

narcytime_250 

Shoot one : Music

Commençons par la partie musicale. On peut tout de suite remarquer que cet artiste ne rentre pas dans la classification « je fais du rap pour passer sur certaines chaines câblées, faire de l'argent facile, faire des clips avec des dollars, des grosses bagnoles et des seins siliconés ». Il ne s'agit pas simplement d'un vieux sample ou d'un loops posé comme ca, qui ne serait là que par hasard, sans but aucun, comme certains groupes de l'Hexagone savent tant le faire ou, plus rarement, certains d'Outre-atlantique. Mais ne rentrons pas dans le faux débat du « moi je préfère le rap français au rap Anglo-saxons, ou vice versa». Peine perdue pour ce sac de nœud ; comme disait l'autre « L'ambiance qu'y a pas chez nous... C'est juste une question d'culture... Un truc qui t'fait dire qu'ça pouvait naître qu'ici... » (Kool Shen, Quand j'prends le mic). Enfin revenons à nos moutons, il y a déjà cette omniprésence de sonorités arabiques, un grain d'influence Motown des années 70 et du hip-hop deuxième génération US, le tout mixé dans un creuset culturel contemporain. Il y a un véritable travail de fond, au niveau de l'ingé son et du dj, qui donne un volume et une profondeur énorme à cet album. Les morceaux entrecoupés de samples de vieux titres, d'extraits de films ou autres, s'enchaînent merveilleusement. On se retrouve alors baigné dans un monde aux sonorités multiples et variés, en passant de la joie et du doux rêve à la tristesse et la dureté de la réalité. Le narcissique canadien sait bien manœuvrer, un excellent passeur nous faisant voyager d'un sentiment, d'une émotion à l'autre.

Shoot two : lyrics

Cet homme a beaucoup de choses à raconter, à revendiquer, à dénoncer comme devrait le faire un authentique MC. Avec ces multiples influences hors hip-hop comme Rage ac06_250Against the Machine ou System of a Down, le monsieur accroît son panel, et ses textes n'en prennent que plus d'amplitude. Disons simplement que le garçon est et reste un artiste plutôt engagé... Et peut-être même plus que ça, car il se nourrit de toutes les influences du monde. Il ne rejette aucune culture, mais tel un enzyme, assimile ce qui l'entoure. Cela fait donc de lui un artiste « conscient », tel Arrested Development, Rocking Squat ou les groupes précédemment cités. La dénonciation chez ce saltimbanque n'est pas une finalité. Il s'essaie à  ouvrir l'esprit. Ce MC tente à sa façon d'apporter une autre vision des choses, plus objective et moins stéréotypée, differente de la vision étroite de certains de ses ses contemporains du continent nord américain notement concernant le reste du monde. Il tente d'éclairer, d'apporter de nouveaux outils de réflexions afin que les gens puissent à leur tour essayer d'envisager d'autre possiblités de pensée ... Et plus particulièrement concernant la vision occidentale faussée sur le monde arabe, chose lui tenant particulièrement à cœur. On sent chez cet artiste une réelle sincérité et un travail d'écriture intelligente. Une envie certaine de combatre la pensée unique et limité. Tout ce travail est accompagné par un flow impeccable qui accroche tout de suite l'auditeur.

Then...

Le geste est noble, la manière est subtile et intelligente et le résultat est plutôt une réussite. Le courant peut passer facilement : Pour ceux qui n'aiment pas les chansons aux textes revendicateurs, il y a une musique constructive et un flow bien rythmé, et rien que cela vaut le détour. Pour les autres, ce monsieur peut être d'une utilité certaine à l'élévation des consciences, du moins il est toujours intéressant de l'écouter... Après, bien sûr, on adhère ou pas, mais c'est un autre débat, tout est toujours une question de point de vue, de situations ou d'expériences ...

 

The Narcisyst - the Narcisyst

01 - Good Morning
02 - Vietnam
03 - Peace!!!
04 - P.H.A.T.W.A.
05 - Sumeria
06 - The Narcicyst
07 - Lie of the Century
08 - Iraqi Prime Time News
09 - The Evident
10 - No.More Mr.Nice Guy
11 - Brass
12 - The Last Arabs
13 - Sesame Snaps
14 - Prince of Poets
15 - Nothings Fair in Love or War
16 - Stars
17 - Hamdulillah
18 - Bismilloutro
19 - Good Night  

A découvrir
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
La Ruda Salska
La Ruda Salska
Lovage - Music to Make Love to your Old Lady by
Lovage - Music to Make Love to your Old Lady by