9/10Nada Surf - Let Go

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 25/10/2004
Notre verdict : 9/10 - L'édition normale (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Après 4 années de galères pour récupérer les droits d'exploitation de leur second album The Proximity Effect, le groupe Nada Surf revenait en 2002 avec un troisième opus intitulé Let Go. Inspiré, selon eux, par le Sophtware Slump de Grandaddy, cet album était plus électronique, eclectique et Pop que les précedents.

L'album

A l'écoute du premier single The Way You Wear Your Head, on était mitigés par un titre qui, malgré son evidente efficacité Power-Rock, manquait un peu d'originalité.
Le premier titre de l'album, Blizzard Of '77, nous rassurait avec une Pop acoustique, la somptueuse voix de Matthew Caws et des choeurs subtiles. Le titre Fruit Fly était propulsé par un rythme terriblement Pop, des vocalises amusantes, des synthés et des filtres discrets. Puis, avec Blonde On Blonde et Inside Of Love (le deuxième single), le groupe nous prouvait qu'il excellait dans l'art de la composition de balades mid-tempo à la fois mélodiques et touchantes. Inside Of Love, sublime chanson d'amour, s'imposait comme le sommêt mélancolique et mélodique de l'album.
Avec ces balades, on comprenait que Nada Surf avait évolué, préférant mélanger les genres plutôt que de rester dans le Rock energique des deux précédents albums. Cependant, les trois américains n'oubliaient pas de nous livrer des monstres Rock comme Hi-Speed Soul avec sa magnifique rythmique New Order, son riff ravageur et ses synthés New Wave, Happy Kid avec ses riffs déstructeurs, ses breaks et ses choeurs subtiles, Treading Water construit comme le bon vieux Bacardi avec des breaks doux qui font le contre poids de parties très intenses.
L'eclectisme de l'album continuait avec les autres titres. Sur No Quick Fix, Nada Surf nous offrait une chanson Pop-Rock rafraichissante et maîtrisée. Sur Killian's Red, le groupe faisait dans le Rock hypnotique, captivant par son côté répétitif, son refrain entraînant et son final tout en guitares. Sur Là pour ça, les trois compères nous livraient une balade répétitive, lancinante et spacieuse chantée en français par Daniel Lorca.
Enfin, sur Paper Boats, Nada Surf nous proposait une très belle balade somptueusement arrangée qui, vers la moitié du titre, donnait dans la Pop entraînante.

Les titres de l'édition limitée

Les premiers acheteurs de l'album avaient droit à trois titres en plus: deux plutôt classiques et charmants (Run, End Credits) et un absolument magnifique (Neither Heaven Nor Space), presque aussi émouvant et transportant qu'un 80 Windows. D'ailleurs, ce titre apparaîtra sur la version américaine de l'opus au détriment de No Quick Fix qui sera supprimé.

On passera par contre sur la seconde édition de l'album, sortie avec la faible reprise de L'aventurier d'Indochine.


LISTE DE TITRES:

01. Blizzard Of '77
02. The Way You Wear Your Head
03. Fruit Fly
04. Blonde On Blonde
05. Inside Of Love
06. Hi-speed Soul
07. No Quick Fix
08. Killian's Red
09. Là Pour ça
10. Happy Kid
11. Treading Water
12. Paper Boats

Titres en plus sur l'édition limitée:

13. Run
14. Neither Heaven Nor Space
15. End Credits

A découvrir
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Mind the Step - 4 titres
Mind the Step - 4 titres
Red Hot Chili Peppers
Red Hot Chili Peppers