6/10Naast - Antichambre

/ Critique - écrit par juro, le 28/01/2007
Notre verdict : 6/10 - Naast et risque (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 6 réactions

On peut être âgé de dix-huit ans et se retrouver propulsé sur le devant de la scène avec un premier single et un gros support d'internautes sur des sites comme MySpace. Ca a marché pour des groupes anglo-saxons, pourquoi pas pour Naast ? Nos petits frenchies débarquent sur la planète rock garage pour offrir un son brut de coffre avec une première salve intitulé Antichambre. Est-ce
celle de la gloire ? En tout cas, le tout jeune groupe ne prend pas de pincettes et dépense son énergie sans compter sur dix titres explosifs et courts comme du rock anglais... mais en français. Et la gouaille braillarde des parisiens pourrait bien produire son effet si les textes n'étaient pas si adolescents. Mais après tout, pourquoi pas ?

Passons outre les considérations dont certains se sont plus à argumenter pour qualifier Naast résumables sous la formule « petits bourgeois pistonnés faisant du rock ». Les jeunes envoient du son et c'est bel et bien l'album qui intéresse plus que leur milieu social. Avec un single tournant déjà en boucle (Mauvais garçon) et assez représentatif de la qualité de l'album, le groupe croise les influences très reconnaissables de Libertines désaxés (Va-et-vient), de la jeunesse sympathique de la nouvelle britannique (Kooks, Arctic Monkeys) et de bon vieux garage rock qui amuse tant par sa simplicité et son laisser aller au gré du vent. Bien évidemment, les paroles ne volent jamais haut dans ce genre, Naast n'y échappe pas mais peu importe ! Les parisiens tentent de proposer un rock dans lequel les guitares s'enflamment dans des riffs excitants, la batterie est suffisante. Tout comme le reste. Bien évidemment, choeurs, cris et clappements de main ponctuent par ci par là les vingt-quatre minutes de l'album.

Des titres passables (La fille que j'aime, Complication, Je te cherche) à la
rythmique assez basique trouvent toujours un petit écho avec un solo de guitare ou un refrain accrocheur. Pas d'ennui mais le groupe pourrait certainement proposer plus de brutalité à tous les niveaux, les choeurs faisant parfois gadget et au final, une certaine répétitivité apparaît effectivement et les pistes s'enchaînent sans pour autant que l'originalité n'apparaisse concrètement. Et l'impression dominante reste mitigé. Mais rassurez-vous, le groupe possède déjà son noyau dur de fans qui saura remplir les salles de concerts parisiennes. Sans aucun doute.

Mais le problème est qu'après deux ou trois écoutes, l'auditeur semble avoir fait le tour de la question et Antichambre manque de ce morceau qui marque définitivement un album pour avoir envie d'en savoir plus. Pas l'album de l'année mais un groupe qui mérite de grandir sur des bases saines en gagnant en maturité et sûrement aussi en brutalité. Ca fait pas de mal mais peut mieux faire.


Naast - Antichambre

01. Mauvais garçon
02. Va-et-vient
03. Point aveugle
04. Tu te trompes
05. Derrière cette porte
06. Coeur de glace
07. La fille que j'aime
08. Complications
09. Sublimation
10. Je te cherche

A découvrir
Cradle of filth
Cradle of filth
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious
Mind the Step - 4 titres
Mind the Step - 4 titres