8/10mYpollux - Contraires

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 30/09/2006
Notre verdict : 8/10 - Manège enchanté (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Chers lecteurs, préparez-vous à retenir ce nom : mYpollux. Il devrait être à la mode dans le rock français ces prochains mois. Après un premier album remarqué et après avoir signé sur une major, le groupe de pop-core (l'appellation est d'eux) nancéen s'apprête à sortir leur deuxième opus fin octobre : Contraires. On les retrouve pour cette occasion en tête d'affiche du Nouveau Casino avec la ferme attention de défendre leur nouveau bébé, particulièrement prometteur après les quelques titres déjà entendus. Une soirée promotion et musique qui commence bien puisqu'on retrouve les membres souriants et accessibles dans la fosse avant que Place-id ne devienne le centre d'attention.

Le groupe vient également de sortir un nouvel album intitulé Aquarium - Figurine - Centrifuge. C'est l'occasion de savoir ce qu'il a dans le ventre. Dès les premières, nous sommes fixés sur la nature de la musique, Place-id fait du rock à tendance émo. Au fil des chansons, nous ne découvrons rien de bien novateur malgré quelques notes entraînantes qui peinent tout de même à captiver un public plutôt calme (mais ce sera son état tout au long de la soirée). Il faut dire que le son n'arrange rien puisque le chanteur n'est que trop rarement audible.

Après cette prestation, c'est au tour de Dysfunctional by choice de prendre possession de la scène avec un rock plus rentre dedans, à la limite du metal, de l'emo voire du hardcore sur un titre où un deuxième chanteur a été invité. Le groupe joue bien, sait mettre de l'ambiance et parle même de Vache qui rit. De quoi chauffer la salle avant la prestation de mYpollux.

Dès l'arrivée sur scène de Lussi et de ses comparses, on sent de suite que le groupe possède le truc en plus. Le sens de l'esthétisme est déjà plus travaillé, à l'instar de la mélodie portée par la superbe voix de Lussi, tout en maîtrise et en variation. Le groupe se donne à fond sur la douzaine de titres joués. Plus que la puissance ou l'émotion dégagée, on retiendra avant tout le plaisir pris par les membres de mYpollux de se trouver là, un plaisir qu'ils ont réussi à faire partager à toute l'assemblée. C'est ainsi l'occasion de découvrir les dernières créations de l'EP (Qui dort dîne, Jeu, Par défaut ou Coffre à souhaits) mais aussi de revenir aux morceaux de Trouble Amarante (Madame est tranquille, Lapsus, Nuit blanche ou Chanson pour Mars-Aile). Au final, seule la rageuse Eclipse de sommeil est malheureusement absente du show.

Frais, énergique, dynamique et souriant, tels sont les adjectifs pour décrire mYpollux sur scène. Le groupe prend son pied et nous avec dans cette petite salle intimiste, parfaite pour l'occasion. Souhaitons leur bonne chance avec Contraires et espérons de les retrouver prochainement au stade supérieur.

A découvrir
Dillinger Escape Plan (The) - Irony is a Dead Scene
Dillinger Escape Plan (The) - Irony is a Dead Scene
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Mickey 3D
Mickey 3D