7/10Missill 8 bits

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 06/03/2011
Notre verdict : 7/10 - Plus qu'un scud (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Kawaii de Missill est un très bon disque electro qui séduira évidemment en premier lieu les geeks nostalgiques de la période Game Boy, mais qui saura aussi se faire une place au chaud sur les scènes bouillantes de la nuit. On parie qu'on en reparle cet été ?

Non, le terme de Kawaii n'a rien à voir avec le célèbre K-Way de Dany Boon. Enfin si, les deux commencents par un K, comme Krinein. Étrange coïncidence. Non, le kawaii qui donne son nom au nouvel album de Missill est un adjectif japonais plus ou moins synonyme de mignon. En France, le kawaii est devenu une véritable culture, colorée, frivole et enfantine. Une culture où le rose et le violet s'épanouissent avec bonheur, de préférence sur des
DR.
personnages féminins aux grands yeux. Bref, un bon truc de geekette délurée qui ne pouvait que coller avec Missill, DJ-ette survitaminée. C'est ainsi qu'elle habille son deuxième album, Kawaii, d'un univers de jeu vidéo où se croisent les héroïnes à couettes violettes (voir la pochette de l'album), les « bips » hérités de nos vieilles consoles et les sprites de trois pixels de hauteur.

Level up


À travers ses 13 titres, l'album semble ainsi être construit comme un jeu vidéo qui débute par l'invincibilité du héros, ou plutôt de la super-héroïne en jupette plissée, sur Invincible et se termine par les deux mots qui hantent l'esprit du joueur, G4M3 OV3R, en passant par les inévitables potions magiques (Magic potion). Et ce n'est pas la profusion de sons 8-bits qui sortira l'auditeur de son petit monde. Les premières notes de Raw dog, la ritournelle de Fire, l'interlude musical de Music box interlude nous ramènent ainsi à ce « bon vieux temps », celui d'une enfance passée, dépassée. Cette impression est encore accentuée par la voix féminine qui surgit ici ou là et donne tout son sens au titre de l'album. Ce côté geek/manga trouve son apothéose dans le titre Feel that bit, pur morceau de J-Pop où le nippon côtoie l'anglais.

Weapon of mass destruction


DR.
Évidemment Missill ne pouvait se contenter de seulement plonger dans l'univers kawaii en reprenant des petits blips et quelques voix féminines. Elle mixe ces trouvailles avec des sonorités plus actuelles. Spoek Mathambo vient ainsi prêter sa voix à Invincible qui se terre à la lisière de l'electro et du hip-hop, idéalement placé pour être une tuerie sur les dancefloors. On reconnaît bien ici le talent de la DJette. Kawaii ou Starz ne sont d'ailleurs pas sans rappeler musicalement les Black Eyed Peas, une référence ! Magic potion ou Glitter versent au contraire plutôt dans une house entraînante. Mais il y a heureusement presque toujours ce petit truc en plus qui rend le projet de Missill intéressant. Et si, sur la durée, le disque peut être lassant, à petite dose, il est réellement très bon et tape là où ça fait du bien.

Au final, Kawaii de Missill est un très bon disque electro qui séduira évidemment en premier lieu les geeks nostalgiques de la période Game Boy, mais qui saura aussi se faire une place au chaud sur les scènes bouillantes de la nuit. On parie qu'on en reparle cet été ?

Missil – Kawaii
01. Invincible
02. Kawaii
03. Raw dog
04. Starz
05. BeMore
06. Fire
07. Music box interlude
08. Magic potion
09. Glitter
10. Chuppa
11. Feel that bit
12. Terrible square
13. G4M3 OV3R

A découvrir
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Phoenix - United
Phoenix - United
Mass Hysteria - Interview
Mass Hysteria - Interview