7.5/10Mingus Big Band, Orchestra & Dynasty - I Am Three

/ Critique - écrit par wqw..., le 27/10/2006
Notre verdict : 7.5/10 - Hommage flamboyant (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Chaque instrumentiste est ici au service d'une musique, sans désir de se mettre en avant, ni de pasticher. Un respect toujours présent et qui illustre bien le talent qu'avait monsieur Charles Mingus !

« I am Three. » C'est ainsi que débutait l'autobiographie de Charles Mingus, Beneath The Underdog. Pourtant ce « moins qu'un chien », disparu en 1979, reste sans aucun doute l'un des musiciens et compositeurs les plus passionnants que le jazz ait connu.

Les figures emblématiques font toujours des émules, c'est ainsi que trois formations ne jouant que son répertoire, le Mingus Big Band, le Mingus Orchestra et Mingus Dynasty, se retrouvent aujourd'hui pour lui consacrer cet enregistrement. Le tout, sous le contrôle de la veuve du contrebassiste, qui tente jour après jour de faire vivre ce précieux héritage. Elle le sort d'ailleurs sur sa propre structure.

Pas vraiment un hommage, pas de cérémonies pleurnichardes, ni de cadavres poussiéreux que l'on exhume, mais bel et bien la preuve qu'au travers de ses différentes formules, l'oeuvre du grand Charles est d'une étonnante fraîcheur. Elle ne nécessite aucune connaissance ; pas besoin d'avoir aiguisé ses sens, elle se déguste tel quel.

Parfois d'inspiration classique, Mingus avait un grand intérêt pour des compositeurs comme Stravinsky ou Schoenberg, parfois plus swinguant. Les changements de tempos montrent l'importance qu'il accordait à la structure rythmique de l'ensemble. Parfois aussi des côtés clairement revendicatifs comme sur Cell Block F 'Tis Nazi USA ou Tensions.

Les arrangements réalisés par les musiciens eux-mêmes sont flamboyants, car Mingus, c'est aussi une écriture et des espaces offerts aux solistes, une vraie liberté de ton et de pensée... Chaque instrumentiste est ici au service d'une musique, sans désir de se mettre en avant, ni de pasticher. Un respect toujours présent et qui illustre bien le talent qu'avait monsieur Charles Mingus !

 

Mingus Big Band, Orchestra & Dynasty - I Am Three
01. Song With Orange
02. Mom
03. Chill of Death
04. Paris in Blue
05. Tensions
06. Orange Is the Color of Her Dress
07. Cell Block F 'Tis Nazi USA
08. Todo Modo
09. Wednesday Prayer Meeting
10. Pedal Point Blues

A découvrir
Tenacious D - Tenacious D
Tenacious D - Tenacious D
Static-X - Machine
Static-X - Machine
System of a Down - Toxicity
System of a Down - Toxicity