7/10Mind the Step - 4 titres

/ Critique - écrit par Loic, le 11/07/2002
Notre verdict : 7/10 - Un groupe prometteur (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Décidément, la scène rock underground lyonnaise a tendance à sortir de l'anonymat en ce moment. Après le metal des Stereotypical Working Class, c'est au tour du rock énergique de Mind the Step (ils ont d'ailleurs le même batteur depuis qu'Olivier ne fait plus partie des stereo) d'envahir l'hexagone avec un 4 titres enregistré par David Weber (Lofofora, Tripod, Virago, Creep AC, Lunatic Age), distribué dans toute la France, précédant un album prévu pour courant 2003. Et ce 4 titres présente merveilleusement la musique de Mind the Step, et se révèle être une très bonne carte de visite pour le groupe, en nous permettant de découvrir une musique inhabituelle pour un groupe de rock français, et ressemblant plus aux standards anglo-saxons (les lyrics sont d'ailleurs toutes en anglais). En écoutant l'album, on ne peut s'empêcher de penser aux Strokes pour le son étouffé de la voix et l'efficacité des mélodies (notamment dans l'excellent contradictory), malgré une énergie qui ferait plus penser aux nouveaux groupes de power rock comme Vex Red ou A, grâce aux gros riffs de guitares.

Mais les Mind the Step savent varier les plaisirs en ne se cantonnant pas à un seul style, comme le prouve straight on, la dernière piste du disque. Ce titre acoustique aux relents country fait penser à l'intro du merveilleux instant street de dEUS. Cet éclectisme pour un 4 titres laisse présager de bonnes surprises pour le futur album.
Remarquons que comme pour le 4 titres des Stereotypical Working Class, la production est impeccable, tant pour la qualité sonore que pour le packaging (un beau digipack en carton). Je dis bravo la Lyonnaise des Flows ! Pour ce qui est des concerts, les Mind the step ont acquis une solide réputation dans la région lyonnaise, et y effectueront une série de concert avec les Stereotypical à la rentrée, avant de s'enfoncer un peu plus dans le territoire. Espérons qu'ils passeront près de Paris pour notre plus grande joie. Sinon, pour nous consoler, il restera toujours Korn à Bercy, mais ce n'est pas tout à fait pareil.

Si vous n'êtes toujours pas convaincu du potentiel de ce groupe, vous pouvez vous faire votre propre opinion en écoutant des extraits audio sur leur site internet.

A découvrir
Stereotypical Working Class - Interview
Stereotypical Working Class - Interview
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Cri de la tour (Le) à Voisins-le-Bretonneux - Edition 2003
Cri de la tour (Le) à Voisins-le-Bretonneux - Edition 2003