5/10La Milca - Des fleurs

/ Critique - écrit par Luz, le 13/09/2007
Notre verdict : 5/10 - Pas de bras, pas de chocolat. (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 4 réactions

Ils ne paient pas de mine, mais se laissent écouter.

Un album qui prend la forme d'un trois couleurs : rouge, blanc, noir. De petits dessins simples, comme si l'on avait ouvert un cahier de brouillon de l'un d'entre nous, ou de nos enfants. Avec ce cœur gravé de deux initiales, un arrosoir, des fleurs, un ours abimé, une cabane, un chien volant (si, si c'est vrai.), on se sent en territoire connu.


Des textes qui collent parfaitement à cette musique dite « populaire », qui semblent à première vue sans aucun rôle important dans cet album. En effet ils sont peut-être un peu trop simplistes, et ne retiennent donc pas forcément l'attention. Ce défaut n'en est pas forcément un dans tout le contenu de l'album, cependant il pourrait faire croire à un public qui attend mieux, que cet album est plus fait pour être entendu et non écouté.
N'allons pas jusqu'à dire que cet avis est partagé par tous, puisqu'il faut tout de même reconnaître que La Milca remplit ses textes d'humour, de jeux de mots, de cynisme réfléchi, et le tout visible au travers des titres, rendant l'écoute agréable, avec un petit air de faits divers sans prétention, rappelant les journaux, ou de simples faits quotidiens qui ne nous sont pas si étrangers.

Ces textes sont fort heureusement appuyés par une mélodie entraînante, avec l'énergie d'un contraste entre la voix, grave et calme du chanteur, et les sonorités dansantes et festives. Beaucoup d'instruments : accordéon, batterie, guitare, trompette, basse, contrebasse ; dont chacun trouve sa place, sans trop en faire, et crée un ensemble musical détonant.


Le gros problème de La Milca, est peut-être sa ressemblance un peu trop facile avec pas mal d'autrelamilca_250s groupes. En effet, ils n'innovent en rien, plusieurs de leurs chansons nous le prouvent de par leur étrange ressemblance, que ce soit par la mélodie, par le mélange voix/instruments, ou les paroles : Le Prédateur peut étrangement se rapprocher d'une chanson de Mickey 3D, que ce soit dans le rythme ou dans la sonorité de la voix, et La Petite caravane, nous fera penser à Java, avec son air d'accordéon sur fond de rap.


L'important n'étant pas forcément d'innover, et c'est là le drame de beaucoup de groupes de la nouvelle scène française qui ont cru y voir ici la clef de la réussite, mais de participer, ah non pardon, de bien faire, avec ce qu'on connaît.


Ils ne paient pas de mine, mais se laissent écouter.

La Milca - Des fleurs
01. Au quotidien
02. Lucie et AméDéE
03. La Petite caravane
04. Bistro-entérite
05. Mes p'tits commerçAnts
06. Le PréDateur
07. Des fleurs
08. Des paroles
09. La Queue du chien
10. L'Indigent


Le DVD :
01. Vodka
02. Bistro-entérite
03. La Putain de Salem
04. La Mémoire
05. Petites misères
06. Mes p'tits commerçants
07. La Petite caravane
08. Les Coulisses

 

A découvrir
Lesly - Pas celle que tu crois
Lesly - Pas celle que tu crois
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Java - Hawaï
Java - Hawaï