7/10Midón (Raul) - State of mind

/ Critique - écrit par juro, le 07/03/2006
Notre verdict : 7/10 - Bon esprit (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Les propos de jeunes pousses (Joss Stone, Jason Mraz) ou des maîtres en la matière (Stevie Wonder, Quincy Jones) étaient unanimes, Raul Midón possède tous les atouts pour devenir un futur nom reconnu de la musique. Guitare acoustique à la main et lunettes noires sur le nez, l'interprète explore de nombreux genres, de la
soul au reggae en passant par le R&B, la pop ou le folk. Avec State of mind, le guitariste pose sa voix suave aux accents latins sur des textes pas toujours folichons.

Accords ultra rapides de son instrument, Raul Midon s'affirme comme un guitariste hors pair capable de jouer absolument à la perfection dans tous les genres, sur tous les rythmes. La guitare prend une place prédominante dans tout l'album, s'accordant bien avec la voix chaude de l'artiste, capable de pousser dans les aigus de manière inattendue. Raul Midon impressionne car ses compositions simples arrivent à marquer durablement l'auditeur avec des titres comme Keep on hoping ou Suddenly. Les poses de « latin lover » prises par l'artiste ne doivent pas masquer le talent qui se cache derrière l'interprète dont la voix saura charmer les plus réticent(e)s même si les textes ne tournent surtout autour du thème central des histoires de coeur. La sensibilité de l'artiste se dégage sans coup férir de l'album.

Au carrefour des influences de l'artiste, les genres se mélangent et en les passant en revue, la liste est longue : pop avec des touches hip hop sur une guitare admirable (State of mind, Mystery girl, Keep on hoping), balade slow (Suddenly), hip-hop et soul (If you're gonna leave), flamenco (Never get enough). Le titres
tendres sont magnifiques mais on restera mitigés sur certains effets un peu trop guimauves. Pourtant, c'est bien Suddenly qui s'affirme comme un magnifique slow plein de grâce et de douceur, qu'on aime se repasser plusieurs fois pour mieux l'apprécier. On a parfois l'impression d'assister à des titres qui se ressemblent un peu trop dans leur forme mais Raul Midon s'avère convaincant dans son entreprise par l'utilisation de toutes les cordes possibles à son arc.

De bonnes choses montrées dans ce premier opus qui font parfois penser aux débuts d'un autre artiste mélangeant énormément d'influences, Keziah Jones, l'électricité en moins. Raul Midon possède beaucoup de qualités et réussit des collaborations intéressantes avec stars reconnues ou en devenir de la scène soul américaine, tout en conservant une dominante pop. Une voix, une guitare mais certains textes pêchant par manque de profondeur. A découvrir au plus vite.


Raul Midon - State of mind

01. State of mind
02. If you're gonna leave
03. Keep on hoping (feat Jason Mraz)
04. Mystery girl
05. Waited all my life
06. Everybody
07. Expressions of life (feat Stevie Wonder)
08. Sittin' in middle
09. Suddenly
10. Never get enough
11. Sunshine (I can fly)
12. Would do anything
13. All in your in mind
14. Where is the love (feat Traincha)

A découvrir
Blink-182 - Enema of the State
Blink-182 - Enema of the State
Tété - L'air de rien
Tété - L'air de rien
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane