7/10Mickey 3D

/ Critique - écrit par Djak, le 20/02/2003
Notre verdict : 7/10 - Mistigri Torture (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 4 réactions

A l'origine, Mickey 3D c'était juste Mickey, un gars qui faisait un peu du touche à tout en matière de musique et qui après un travail acharné produit deux cassettes démos entre 1996 et 1997 seul chez lui (Le souffle court, Mickey 3D). Alors, le temps du changement arrive et avec lui un nouveau membre au groupe : Jojo.
Mickey 3D commence alors à prendre son envol.

Les deux jeunes petits gars de Montbrison, avec Mickey s'adonnant à la guitare, au chant et au piano et Jojo penchant plus pour la batterie et la basse, tentent alors quelques expériences infructueuses, mais les deux compères décident de se lancer dans une aventure commune en 1997. Rejoint par un nouveau membre (ou plutôt une) Najah, à l'accordéon et au chant, le groupe se met rapidement au travail, et sa persévérance va être récompensée, puisque de longues heures passées en studio permettront la sortie en 99 de leur premier album intitulé Mistigri Torture. Impatients, ils ne peuvent attendre les premiers résultats des ventes et se tournent alors vers la scène, où ils effectuent près de soixante dates. Grâce à cette aisance "on stage", Mickey 3D, assure la première partie de Louise Attaque sur sa tournée française. Avec un ton particulier qui dénonce ironiquement les faiblesses de la société, un univers qui peut évoquer Bashung, ils commencent à remporter un franc succès. Ce premier opus est un mélange de paroles réalistes accompagnées d'une musique légère et rafraîchissante, donnant à ce duo, une portée universelle.

Mistigri Torture a en fait été tout d'abord une auto production qui a eu le privilège très rare de bénéficier d'une ressortie sur une major : Virgin. Composé de 14 chansons plus ou moins courtes ( environ 2min30 ), ce premier CD annonce tout de suite la couleur avec son titre. Ici pas d'optimisme ni d'allégresse mais seulement des textes sombres sur la réalité parfois dure de notre monde.
Ainsi, mickey n'hésite pas à utiliser ses talents de chanteur pour aborder des thèmes comme la religion (Chanson du calvaire), l'amour (Amour à 100%), la guerre (La guerre c'est pas si mauvais) ou plus encore celui du temps qui passe (Le goût du citron, Le grand Jacques...).

Mickey accompagné de ses acolytes nous montre alors tous ses talents. Il n'hésite pas à chanter en anglais (Janis, Good by green day), à changer le ton de sa voie (parfois on a l'impression que le groupe est composé de plusieurs chanteurs !) et à utiliser des mélodies totalement différentes qui donnent à cet album une touche différente du paysage rock français actuel. Parfois, on a ainsi l'impression d'écouter une ballade reposante aux allures de Provence , puis on enchaîne sur une complainte à tendance suicidaire et dépressive pour retomber finalement sur une chanson plus classique aux sonorités plus rock.
Ainsi Mistigri Torture ce révèle au final être un album prenant et varié savant jouer savamment avec les sentiments de ceux qui l'écoutent, en les faisant passer d'un profond bonheur à une profonde amertume et mélancolie et ce grâce à des textes ironiques, caustiques, parfois lourds mais toujours véridiques.
« La vie est fait en fait de petits goûts dissimulés là au fond de notre tête et on ne peut plus s'en débarrasser».
Ce refrain en tête je m'engage alors curieux de savoir si ce groupe aux débuts particulièrement prometteurs confirme avec leur nouvel album sorti deux ans plus tard : La trêve.

Bon, déjà à la première impression on voit tout de suite que l'album est beaucoup plus enjoué avec des morceaux plus énergiques (Jeudi Pop Pop, 2.3 jours à Paris). De plus, ce deuxième CD apporte tout un lot de nouveautés tout en gardant heureusement cette touche personnelle qu'est la leur. Ainsi, on retrouve logiquement des balades (Regarde les amants, Ma grand-mère) mais aussi quelques paroles critiques de notre société (La trêve). On peut remarquer la présence renforcée de Najah au sein du groupe faisant bon usage de son accordéon (L'homme qui suivait les nuages) et de sa voix. D'autres nouvelles sonorités sont aussi de la partie avec des sons plus électro (Tu dis mais ne sais pas, Plus rien) qui donnent plus de rythme aux chansons et nous poussent à nous lever et danser.
Enfin, pour conclure sur ce CD je ne dirais qu'une chose : ce deuxième opus donne ses galons mérités à Mickey 3D car cet album nous révèle de purs moments de bonheur avec quelques tubes tels que Tu dis mais ne sais pas, Ma grand-mère, .

Presque deux ans d'attente et enfin, le voici entre mes mains : le dernier CD du groupe Tu vas pas mourir de rire. 14 chansons inédits qui je l'espère vont me faire redécouvrir les joies des deux anciens CDs. Alors que dire après une première écoute... le titre ! En effet, celui-ci marque tout de suite et choque car ce titre est vraiment un résumé de cet album. En effet, tout au long de l'écoute de l'album Mickey 3D nous chante les problèmes contemporains qu'il affectionne tant tels que la religion (Amen), les problèmes d'amour mais surtout ceux de la place de l'homme sur Terre et dans la société. Ainsi, on parle de discrimination, de racisme et d'exclusion (Mimoun), mais aussi de pollution, du travail des enfants et de guerre (Respire).
Musicalement, le groupe suit la voie qu'il avait déjà empruntée pour le deuxième CD c'est à dire des nouveautés mixées à une base immuable : touche personnelle de Mickey 3D ; Pour autant on trouve quelques chansons qui se démarquent réellement comme Ca m'étonne pas :une sorte de comptine pour enfant judicieusement bercée par une douce voie féminine. Le premier single Respire est lui aussi une petite merveille avec ses textes vraiment marquants qui nous rendent mal à l'aise d'être humain.

Alors, après plus de deux heures d'écoute intensive il me semble pouvoir affirmer que Mickey 3D est réellement un groupe français que l'on se doit d'écouter et d'aimer et ce grâce à des textes criant de vérités et à une musique si particulière : à la fois triste et entraînante.
Une expérience musicale trop rare de nos jours.

A découvrir
Clip du jour : Aucun express de Noir Désir
Clip du jour : Aucun express de Noir Désir
Radio Néo 95.2 - [Et si on arrêtait d'écouter de la soupe ?]
Radio Néo 95.2 - [Et si on arrêtait d'écouter de la soupe ?]
Orchestre du mouvement perpétuel - The all and nothing show
Orchestre du mouvement perpétuel - The all and nothing show