8/10Melua (Katie) - Piece By Piece

/ Critique - écrit par Danorah, le 04/04/2006
Notre verdict : 8/10 - Pêche Melua (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Si vous recherchez une alternative allégée à l'ultra-médiatisée Norah Jones, la réponse tient en deux mots : Katie Melua. Si vous en avez assez des murs de guitares électriques et recherchez un peu de douceur et de sensualité dans ce monde de brutes, la réponse tient en trois mots : Piece By Piece. Si vous ne recherchez rien de tout ça, sachez que la jeune femme dont il est question ici est plébiscitée en Grande-Bretagne et ne devrait pas tarder à déverser tout son charme sur le territoire français. Et si malgré tout ceci vous n'êtes pas convaincu de l'intérêt de la présente critique, vous pouvez passer votre chemin.

Katie Melua, c'est avant tout un joli brin de voix, pas prétentieux pour deux sous, sans fioritures et d'une simplicité qui n'a d'égale que la justesse dont elle fait preuve. Justesse technique bien sûr, mais aussi justesse dans l'interprétation des chansons, ravissante de fraîcheur. Si le parallèle avec Norah Jones ne peut être évité (les influences blues/jazz ne trompent pas), la comparaison s'arrête rapidement lorsque l'on constate la versatilité de la voix de Katie Melua, ses compositions variées et jamais ennuyeuses... Eminemment accessible, le blues de Katie Melua se teinte de pop, pour le plus grand bonheur des oreilles inexpérimentées. On trouvera donc - en vrac - sur cet album des guitares acoustiques à profusion, de discrets tapis de cordes langoureuses, une rythmique travaillée et quelques invités surprises du plus bel effet : une flûte sur Nine Million Bicycles (aux influences asiatiques non dissimulées), une cithare sur Halfway Up The Hindu Kush, ainsi qu'un harmonica, une mandoline, et, bien sûr, un piano tantôt enjoué, tantôt languissant, mais toujours indispensable.

Comme si tout cela ne suffisait pas, Piece By Piece bénéficie d'un production excellente (et je pèse mes mots). Un son d'une limpidité cristalline, une guitare tellement authentique qu'on croirait pouvoir la découvrir cachée derrière ses enceintes, et des arrangements recherchés qui ne versent jamais dans le superflu... Bref, un véritable bonheur ! La jeune chanteuse, qui n'a décidément pas froid aux yeux, se paie même le luxe de reprendre (magistralement qui plus est) l'immense Just Like Heaven de The Cure, et signe ici assurément l'un des meilleurs titres de l'album. On retiendra également le très beau Spider's Web (dont on prendra la peine de lire les jolies paroles), l'imparable On The Road Again, le rêveur Thank You, Stars... Au contraire, certains titres semblent faire office de remplissage, à l'image d'un These Blue Shoes qui s'étire plus que de raison, ou de Piece By Piece et I Do Believe In Love, sans réelle saveur. On oubliera cependant sans difficulté ces quelques longueurs au vu de la qualité globale de la production qui nous est offerte.

Voilà donc un bien bel album, profondément imprégné de la douceur et du charme tranquille de Katie Melua. On prendra plaisir à découvrir un univers musical particulier, coloré et intimiste. Quelques facilités lui interdiront cependant d'accéder à la note maximale. Rien de bien grave, puisque Piece By Piece remplit un cahier des charges plus qu'honnête : des compositions en or servies sur un plateau d'argent. (Ou le contraire.)


Katie Melua - Piece By Piece
01. Shy Boy
02. Nine Million Bicycles
03. Piece By Piece
04. Halfway Up The Hindu Kush
05. Blues In The Night
06. Spider'S Web
07. Blue Shoes
08. On The Road Again
09. Thank You, Stars
10. Just Like Heaven
11. I Cried For You
12. I Do Believe In Love

A découvrir
Dido - No Angel
Dido - No Angel
Merzhin - Adrénaline
Merzhin - Adrénaline
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz