7/10Melissa Auf der Maur - Auf der Mauer

/ Critique - écrit par Emeric, le 03/02/2004
Notre verdict : 7/10 - Bien mais sans plus (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Melissa auf der Maur n'est plus à présenter pour les habitants de la planète Rock. Pourtant abonnée au second rôle en tant que bassiste de Hole puis des Smashing pumpkins la ravissante canadienne s'est patiemment et habilement bâtie une solide réputation qui lui permet après 10 ans de carrière de prendre les rennes de son propre groupe en s'entourant des plus grands. Elle est en effet auteur sur la quasi totalité de l'album, secondée par Josh Homme et Steeve Durand et gère aussi la production avec l'aide de Chris Goss (QOTSA). MadM règne seule de main de maître sur son album qu'elle désirait depuis si longtemps.


"Auf der Maur" est un album qui s'apprécie après plusieurs écoutes, il s'agit de se mettre en condition afin de ne rien rater des 74 min. A priori, on a l'impression qu'il s'agirait d'un album bien fait mais sans plus, du gros son rock, des mélodies presque conventionnelles, en effet peu de titres m'ont accroché instantanément exceptée la french track "taste you" chantée à la perfection en français, langue que maîtrise totalement Melissa comme elle nous l'a montré dans le "grand secret" avec Indochine. On se dit tout de même qu'il est impossible de s'être ennuyé et qu'on a du louper quelque-chose. Repeat please! On s'aperçoit alors que la valeur de l'album se cache, un peu trop bien d'ailleurs, dans la multitude des arrangements utilisés sans limite, mais trop discrets ou plutôt trop bien intégrés ils ne mettent pas assez en valeur les mélodies qui apparaissent alors trop lisses voir trop parfaites. On adhère finalement à ce concept assez novateur dans ce registre de musique et les plus réticents s'en convaincront avec les titres : "Real a lie", "skin receiver" dont les refrains sont particulièrement réussis. Les pistes s'enchainent bien, et une ambiance de calme se dégage petit à petit probablement induite par la douce et juste voix de Melissa, notamment sur "overpower thee". Bien que chantés distinctement, il n'est pas forcément évident de saisir la globalité des textes d'autant plus que Melissa aime à embrouiller les pistes par des allusions plus que suggestives : "viens à moi, branche toi et je vais t'avaler, i willl taste you! mon apétit est sans fin laisse moi te tenter, i will taste you". Il est donc bien dommage de ne pas retrouver les paroles sur le livret.


On aurait aimé un peu plus d'originalité et de surprise afin de classer "Auf der Maur " parmi les incontournables albums rock 2004 à posséder. Pas agressif du tout mais pourtant énergique et puissant cet album est finalement plus étrange et attractif qu'il n'y paraît aux premiers abords. Les avis seront à coup sûr partagés!

A découvrir
Indochine - Paradize
Indochine - Paradize
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Queens of the Stone Age - Songs for the Deaf
Queens of the Stone Age - Songs for the Deaf