8/10Medellin (Balbino) - Le soleil et l'ouvrier

/ Critique - écrit par juro, le 11/04/2008
Notre verdict : 8/10 - Les chants du soleil (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

Des chansons populaires portées par une voix d'aujourd'hui, c'est la démarche de Balbino Medellin. Y'a plus qu'à écouter...

Deuxième opus pour Balbino Medellin et son écriture authentique et persuasive. Le soleil et l'ouvrier fait parti de ces albums dans lesquels un artiste n'hésite pas à se dévoiler. Plus rare parmi ces albums, il existe une tranche qui met en avant les poètes ou conteurs d'aujourd'hui qui nous offrent de véritables histoires nous embarquant très vite, très loin. La voix éraillée de Balbino Medellin porte à merveille ces histoires que les chanteurs du Sud savent offrir, avec une pointe de nostalgie en supplément.

Balbino Medellin
Balbino Medellin
En effet, Balbino Medellin possède ce petit côté "ouvrier" à travers des orchestrations faites de contrebasse et d'accordéon qu'il dompte par sa voix - ou mieux, sa gouaille - toute personnelle. Cette gouaille tire immédiatement l'album du lot. On voit très bien l'artiste, à la manière d'un Jamait, nous rappeler le temps perdu et les souvenirs oubliés sur des mots insensés. Mais non. Car s'ils ne sont pas si différents l'un de l'autre, Balbino Medellin se distingue par un look forcément distinct avec ses tatouages et son crâne rasé pour le visible, mais aussi par une orchestration métissée franco-catalane (les trompettes du magnifique Perpignan). Le sens de l'accord, des changements de rythme et de la rime complètent la gamme dont s'est doté l'artiste pour nous livrer des descriptions urbaines affriolantes (Perpignan encore !) ou pas (Deauville). Une pointe d'humour transpire avec Les boîtes à vieilles (et son accordéon coupé de scratch façon MAP) ou Super héros.

Mais derrière la façade Michael Scofield de Balbino Medellin se cache un coeur tendre. Ses mots parlent pour lui. Ses titres tournent souvent vers des souvenirs au féminin, touchants, évocateurs. Un peu comme si on voyait à travers ses yeux la description qu'il en fait à l'instant même (Quand je rentre le soir, Bus 137, Le vent nous rattrape... et bien d'autres). Son côté chanson française prononcé ne laisse aucun doute sur ses influences musicales populaires auxquelles il apporte une touche nouvelle. Trop rare pour être oublié ou manqué.

Le soleil et l'ouvrier est un curieux mélange de chanson française populaire et de nouvelle scène dans ce qu'elles ont de meilleure pour un résultat détonnant. Surprenant. Balbino Medellin, artiste atypique, à suivre...

A découvrir
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Dolly - Interview
Dolly - Interview
Red Hot Chili Peppers
Red Hot Chili Peppers