7/10Marsalis (Branford) - Eternal

/ Critique - écrit par wqw..., le 17/12/2006
Notre verdict : 7/10 - De retour dans la famille... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Souvent inspiré par femmes qui sont à leurs côtés, hommages à leurs compagnes, Eternal permet à Branford Marsalis de renouer avec une réelle inspiration pour un album presque parfait...

« Dans la famille Marsalis, je voudrais le frère, saxophoniste... ». Fils du pianiste Ellis, qui n'a conçu avec sa femme que des musiciens dont le plus célèbre reste de loin le trompettiste Wynton, Branford lui plus discrètement n'en a pas moins réalisé plus d'une vingtaine d'albums depuis le milieu des années 1980, passant des petites formations au big band plus conséquent.

Aujourd'hui, il nous revient sous la forme d'un quartet pour un Eternal tout en douceur en compagnie du pianiste Joey Calderazzo, la rythmique étant assurée par le bassiste Eric Revis et le batteur Jeff Watts. L'ensemble sortant comme le reste de ses productions depuis 2002, sur son propre label, Marsalis Music.

Loin des facilités de Footsteps of Our Fathers qui semblait plus marqué par une volonté d'efficacité financière que par le réel soucis de faire de la musique... on peut prendre un plaisir sans anicroches à la délicieuse sonorité, empreinte d'émotion, de ce saxophone.

Les ballades s'enchaînent, d'une référence à Wayne Shorter (The Ruby And The Pearl) à Eternal, composition fleuve de Marsalis sur plus de dix-sept minutes. Revis et Watts jouent la sobriété, alors que Calderazzo devient le partenaire idéal pour dialoguer avec Marsalis. Le saxophone se fait sensuel par sa pureté, il est alors chaud et délicat.

Souvent inspiré par femmes qui sont à leurs côtés, hommages à leurs compagnes, Eternal permet à Branford Marsalis de renouer avec une réelle inspiration pour un album presque parfait dans ses mélodies, ses harmonies et son lyrisme. Alors rien que pour cela, merci mesdames !

 

Branford Marsalis - Eternal
01. The Ruby and the pearl
02. Reika's loss
03. Gloomy sunday
04. The lonely Swan
05. Dinner for one please, James
06. Muldoon
07. Eternal

 

Discographie
A Love Supreme Live in Amsterdam DVD (Marsalis Music / 2004)
Eternal (Marsalis Music / 2004)
Romare Bearden Revealed (Marsalis Music / 2003)
Footsteps of Our Fathers (Marsalis Music / 2002)
Creation (2001)
Contemporary Jazz (Columbia / 2000)
Requiem (1999)
Music Evolution (1997)
The Dark Keys (1996)
Loved Ones (avec Ellis Marsalis) (1996)
Buckshot LeFonque (1994)
Bloomington (1993)
I Heard You Twice the First Time (1992)
The Beautyful Ones Are Not Yet Born (1991)
Crazy People Music (1990)
Mo Better Blues (1990)
Do The Right Thing (1989)
Trio Jeepy (1989)
Random Abstract (1988)
Renaissance (1987)
Royal Garden Blues (1986)
Romances for Saxophone (1986)
Scenes In The City (1984)

A découvrir
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Armstrong (Craig) - As if to nothing
Armstrong (Craig) - As if to nothing