8.5/10Marc Copland & Bill Carrothers - No Choice

/ Critique - écrit par wqw..., le 23/10/2006
Notre verdict : 8.5/10 - Standards à 4 mains (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Au programme, ni dialogue ni affrontement, mais belle et bien une amitié qui se traduit par un jeu à quatre mains comme émanant d'un seul homme.

Les standards, aussi bien du jazz que de la chanson, ont suscité par essence de nombreuses versions au cours du temps. Tombés un peu en désuétude, ce sont des artistes comme le Keith Jarrett Trio qui les ont remis sur des rails nouveaux. Dans cet esprit, le label Minium lance la collection Standard Visit qui verra des musiciens présenter les standards qui LES ont marqués dans leurs parcours musicaux.

C'est ainsi que les pianistes Bill Carothers et Marc Copland ouvrent le bal. Les deux américains, âgés respectivement de 42 et 58 ans, se connaissent et s'apprécient depuis une vingtaine d'années. Ayant tous deux enregistrés des albums pour le label Sketch (sur les cendres duquel est né Minium), ça n'est donc qu'une demie-surprise de les retrouver ensemble, ce qui n'enlève rien au caractère exceptionnel de la rencontre.

Au programme, ni dialogue ni affrontement, mais belle et bien une amitié qui se traduit par un jeu à quatre mains comme émanant d'un seul homme. Le matériau qui en ressort est intense, Ornette Coleman en deux versions de Lonely Woman que l'on devrait d'ailleurs retrouver sur l'ensemble des albums de la collection, Thelonious Monk, Wayne Shorter, Miles Davis, Duke Ellington, etc., passent sous les doigts agiles de nos protagonistes. Mais la surprise vient sans aucun doute de la reprise de The Needle And The Damage Done de Neil Young, mélodie triste qui se charge d'une intensité émotionnelle supplémentaire.

Connivences, intimités musicales et affectives sont au rendez-vous de ce premier volet de Standard Visit, intitulé de manière amusante No Choice. Si les sorties déjà annoncées de René Urtreger, Bruno Angelini, Stéphan Oliva et Giovanno Massi, sont de la même qualité, autant dire que notre discothèque et nos oreilles s'apprêtent à passer de belles heures musicales en leurs compagnies.


Marc Copland & Bill Carrothers - No Choice
01. Lonely Woman
02. You And The Night And The Music
03. The Needle And The Damage Done
04. Dim Some
05. Take The A Train
06. Blue In Green (chorale)
07. Blue In Green (theme & variations)
08. Masqualero
09. Bemsha Swing
10. Lonely Woman


Discographie de Marc Copland
No Choice (avec Bill Carrothers) (2006)
Both/And (avec Randy Brecker) (2006)
Time Within Time (2005)
Brand New (avec John Abercrombie et Kenny Wheeler) (2005)
Night Call (avec Greg Osby) (2004)
Round and Round (avec Greg Osby) (2004)
What it says (avec Gary Peacock) (2004)
Marc Copland and... (2003)
Bookends (2002)
Poetic Motion (2001)
Lunar (2001)
Haunted Heart and Other Ballads (2001)
Double Play (2001)
Between the Lines (2000)
That's For Sure (1999)
Softly (1998)
Second Look (1996)
Stompin' with Savoy (1995)
Paradiso (1995)
Songs Without End (1994)
At Night (1992)
All Blues at Night (1989)
My Foolish Heart (1988)

A découvrir
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Armstrong (Craig) - As if to nothing
Armstrong (Craig) - As if to nothing
Placebo - Placebo
Placebo - Placebo