9/10Mano Solo - In the Garden

/ Critique - écrit par juro, le 25/03/2007
Notre verdict : 9/10 - Mano et son pote âgé (hohoho) (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 5 réactions

Avec sa gouaille, Mano Solo parvient à passionner. Sa gueule et ses textes sans concession en avant. S'étant enfin échappé de sa maison de disque, le voici qui produit son nouvel album. Son mal-être et ses petits bonheurs en tête de liste. Sur des airs de guinguette ou rock, sa grande interprétation passe au travers de
grands textes toujours superbement écrits et collant au corps de l'artiste. In the garden se pose dans la continuité de son histoire, toujours avec ses mêmes musiciens. Plein d'histoires d'amour au coin d'arbres, entouré d'amis...

Septième album studio de Mano Solo et presque autant de fraîcheur à chaque nouveau chant enchanteur portant un message clair avec l'impression que l'interprète rugit plus que jamais. Construit de manière plus simple que Les animals, In the garden s'emballe et prend des allures d'un gigantesque disque magnifique. Le titre éponyme est un hymne à la vie, excitante sur cet air d'accordéon que Mano transperce de sa voix en idéalisant son jardin par une métaphore filée d'envergure, tout comme pour Les endurants. Ce même accordéon semble prendre une place de plus en plus forte aux côtés du piano et de la guitare (Palace, Le repas).

Au rayon des réussites totales, Les petits carrés blancs et ses choeurs déboussolent et enflamment à la fois la passion mise par l'artiste dans son titre. Avec son rythme rapide, Aimer d'amour permet à Mano Solo de reprendre l'excitation d'un moment intime s'enflammant par des paroles d'un bonheur mesuré
mélangeant amour et misère. Peut-être le plus beau mais immédiatement remis à sa place par Entre nous. Les paroles tombent sèchement avec un véritable esprit punk. La fin de l'album est un festival (No future, Toujours le même tableau, Ne sens-tu rien venir) et l'album se classe au panthéon des opus de Mano Solo aux côtés des tous premiers.

Avec In the garden, Mano Solo revient aux bases avec réussite en transformant son amour de cette vie chienne en chanson personnalisées, cruelles, plaisantes, amantes. L'un des plus importants interprètes francophones du moment ne lasse jamais et se renouvelle continuellement dans un album qui annonce une tournée dans la lignée de son dernier concert à l'Olympia. A écouter et voir impérativement.


Mano Solo - In the garden

01. In the garden
02. Les endurants
03. Les petits carrés blancs
04. Palace
05. Aimer d'amour
06. La fortune
07. Entre nous
08. Dans ma mémoire
09. Le repas
10. No future
11. Toujours le même tableau
12. Ne sens-tu rien venir

A découvrir
La Ruda Salska
La Ruda Salska
Mano Negra (La) et Manu Chao
Mano Negra (La) et Manu Chao
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia