10/10La Mano Negra et Manu Chao

/ Critique - écrit par Loic, le 26/06/2002
Notre verdict : 10/10 - Best of Mano Negra (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 9 réactions

Dans la grande histoire de la musique, seulement une poignée de groupes arrive à marquer leur temps. On pense tout de suite aux Beatles en Angleterre, aux Stones, ou plus récemment à Nirvana aux Etats-Unis. En France, bien peu de groupes resterons dans l'histoire. Parmi ceux là, un seul a réussi à s'exporter avec succès hors de nos frontières. Je veux bien évidemment parler de la Mano Negra.

Un formidable best of récapitule d'ailleurs la fabuleuse carrière de ce groupe mythique. Ce disque parvient donc à retranscrire en 24 titres (dont 2 inédits) le fabuleux mélange, aussi bien musical qu'humain de l'aventure Mano Negra. Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce groupe, rappelons que la Mano est un groupe de rock aux influences très diverses allant de la musique latine au punk, en passant par le reggae, et est le premier groupe de rock français à avoir introduit une dimension festive dans sa musique. L'une des raisons du succès international de la Mano est que son front man, Manu Chao chante en plusieurs langue (le français bien sûr, mais aussi l'anglais, l'espagnol, l'arabe...), ce qui facilite l'exportation, notamment en Amérique latine, qui voue depuis un véritable culte au groupe et à Manu Chao. Ce disque regroupe donc tous les tubes de la Mano. Que dire de plus ? C'est le meilleur du meilleur des meilleurs, donc note maximum.
Quelque temps après le split du groupe, Manu Chao revient sur le devant de la scène avec un disque, Clandestino. Sorti sans promo, ce disque remporte néanmoins un succès phénoménal, ce qui est d'autant plus étonnant que le style musical n'est pas ce qui vend le plus. Oubliés là l'énergie des guitares électriques, le coté festif et l'humour de la Mano Negra, la musique de Manu Chao en solo est plus posée, plus orientée vers la musique latine, mais garde un coté rock, acoustique cette fois ci. Le mélange, quoi que déconcertant pour un fan de la Mano, est plutôt réussi. Des titres comme desaparecido, Luna y sol ou Je ne t'aime plus sont de véritables petites merveilles... mais n'égalent jamais une bonne chanson de la Mano.

Attendu comme le messie par certains fans, le deuxième album de Manu Chao a tout de suite connu un succès phénoménal interplanétaire, bien plus important que pour le premier. Pourtant, rien de nouveaux à l'horizon. Les chansons sont du même niveau que pour le précédent album. Le style est le même, sans aucune nouveauté, en bref pas d'évolution.
Tout bien réfléchi, il y a une unique évolution : la pub, ou plutôt le matraquage, le bourrage de crane, avec le single prêt à écouter formaté pour les radios me gustas tu. Pendant un moment j'aurais préféré écouter je t'aime le lundi d'Edouardo en boucle qu'une seule fois me gustas tu. A part cela, ...proxima estacion... ESPERANZA comblera les fans de pure souche, mais décevra ceux qui auraient aimé une petite évolution.

A découvrir
La Ruda Salska
La Ruda Salska
Chao (Manu) - La Radiolina
Chao (Manu) - La Radiolina
Luke - Concert privé Oui Fm
Luke - Concert privé Oui Fm